mercredi 20 février 2013

"Gossip girl" saison 6


"Gossip girl" a été une série géniale pendant deux saisons. Mais dès que ses jeunes héros ont quitté le lycée, elle a entamé une spectaculaire dégringolade dans le grand n'importe quoi. Certes, quand on met en scène des ados pleins aux as dont le principal souci est de comploter les uns contre les autres, on ne peut pas s'attendre à obtenir un quota de réalisme ou de sérieux très élevé. Ces dernières années, "Gossip girl" a pourtant atteint des sommets de grotesque que seule "True blood" est, à ma connaissance, parvenue à dépasser. 

(Attention, spoilers!) La sixième et dernière saison, réduite à dix épisodes, poursuit sur la lancée des précédentes. Bart Bass, revenu d'entre les morts tel un super-hérosvilain de chez Marvel, se change en authentique monstre capable de tenter d'éliminer son propre fils. Pendant ce temps, Serena se fiance avec un ex de sa mère, dont la fille de 17 ans la déteste et sort de son côté avec Nate. Et Rufus, papa rockeur d'abord craquant puis réduit au rôle de potiche durant son mariage avec Lily, oublie cette dernière dans les bras d'Ivy qui pourrait être sa fille. J'avoue: mes yeux se mettaient à saigner un tout petit peu chaque fois que ces deux-là s'embrassaient. Pour le reste, c'était business as usual. Blair et Chuck continuaient à s'inventer des obstacles pour ne pas être ensemble, Serena et Dan jouaient au chat et à la souris, Nate ne servait à rien hormis faire beau et rester un exemple d'intégrité... ou pas. 

Mais quand même, je trouve que le dernier épisode ne rattrape pas trop mal toutes ces inepties. Entre la révélation de l'identité de Gossip girl - assez logique en fin de compte -, le mariage précipité de Chuck et Blair avant que la police les embarque tous les deux, et l'apparition-clin d'oeil de Kristen Bell dans son propre rôle, ce series finale en donne pour leur argent aux spectateurs qui ont eu le mérite de continuer à suivre jusque là. L'ultime scène nous projette 5 ans plus tard, au moment du mariage de Dan et Serena, nous permettant de revoir Jenny et Eric, mais pas Scott (qui se souvient seulement de lui?). Imaginons, si vous le voulez bien, la gymnastique mentale à laquelle doit se livrer Lily: "Aujourd'hui, la fille que j'ai eue avec mon mari n°1 (probablement devenu aussi mon mari n°7), épouse le fils de mon mari n°5, avec qui j'ai eu un autre  enfant qui est donc leur demi-frère à tous les deux. Assiste également à la réception le fils de mon mari n° 4 et 6, que j'ai enterré deux fois." Et moi qui croyais avoir eu une vie sentimentale agitée... Sinon, j'ai trouvé assez rigolo de voir le fils de Chuck et Blair, qui a visiblement hérité du goût vestimentaire un peu spécial de son papa. Et bien que souvent desservi par des histoires ridicules, Chair (Bluck?) restera un de mes couples télé préférés. 

4 commentaires:

Kim a dit…

ça fait longtemps que j'ai zappé cette série, très redondant je trouve

Mary a dit…

j'ai beaucoup aimé la série de livre mais quand ils ont adapté la série a la télé j'ai vraiment été déçue.

Anonyme a dit…

Je me suis forcée à regarder la fin, tout ça parce que bon, j'ai commencé je finis... Mais généralement c'était durant des moments de couture, et souvent j'avançais pas mal de passages en lisant juste les sous titres rapidement quand ça devenait insupportable (très souvent,quand même)... J'ai été soulagée que ce soit fini !!!

Anonyme a dit…

Bah, dis donc ! J'ai lu le livre "Les débuts de Gossip Girl" et ça m'a donné envie de voir la série. J'en suis à la saison 2 et d'après ce que tu dis de la saison 6, il ne se passe presque rien entre les 4 autres saisons... Mais bon, j'adore alors je vais regarder jusqu'au bout et j'ai hâte de savoir qui est Gossip Girl.

You know you love me.
XOXO.