mercredi 12 mars 2014

"Hiérarchie du burger" suivi de "Les fesses, oui; la langue, non"


Photo empruntée ici


Hier soir. En l'absence de Chouchou, j'ai emmené ma toux sèche et ma gorge inflammée dîner à l'Amour Fou pour fêter nos dix jours de ménage à trois. 

A ma droite, une pré-ado est attablée avec un monsieur d'âge mûr qui n'est pas son père (oncle? parrain?). Il commande un burger BBQ et une bière, elle un cheeseburger et un Tao. Leurs assiettes arrivent très vite - on est en début de service. Ils mangent en silence pendant une minute, puis l'homme demande à la gamine: "Alors, c'est comment?". Le verdict tombe, sans appel: "Meilleur qu'au Balmoral, moins bon qu'au Hard Rock Café".

Les jeunes n'ont plus aucun goût de nos jours. 

A ma gauche, un couple visiblement récent se fait des confidences par-dessus un cocktail. Le garçon, un brun terriblement propret, se penche par-dessus la table pour embrasser la fille, qui lui rend son baiser avec beaucoup d'enthousiasme. Gêné, il se recule. "Pas la langue en public." Mais quand elle se lève cinq minutes plus tard pour aller aux toilettes, il lui pelote ostensiblement les fesses par-dessus son sweat-shirt blanc orné de cerises.

Les jeunes sont bizarres de nos jours.

7 commentaires:

650 days a dit…

Il y a plus ou moins trois semaines, sur une plage Cambodgienne, deux jeunes passent devant moi et j'entends l'un dire à l'autre, en français: "C'est bizarre, ici, la marée elle dure plusieurs jours".

Les jeunes ne réfléchissent plus de nos jours.

Sarah

Céline a dit…

Hemgies > Amour fou > Les super filles du tram

:D

ARMALITE a dit…

Hemgies c'est pas mauvais, mais ils n'ont pas d'options végétariennes...

Ann a dit…

Les jeunes (filles) idôlatrent Justin Bieber...

elmaya a dit…

Je ne sais plus quel auteur romain se plaignait déjà que les jeunes de son temps, ce n'était plus pareil...

Du coup, ça me fait un peu peur : vous croyez que nous aussi, en nos jeunes années, on nous a trouvés bizarres ???

Quand même, c'est vrai qu'ils sont bizarres, les jeunes d'aujourd'hui.

Ana a dit…

Pour ce qui est du pelotage de fesses en public, j'ai vu des pratiquants de tous âges... Par contre, j'ai l'impression que c'est plus répandu qu'avant, preuve que je fais quand même partie des vieilles croulantes.

Ales Cecicelaetautrechose a dit…

Tu relates très bien ces petites scènes de la vie quotidienne de notre espèce, dont la logique est parfois complètement incompréhensible :-D