lundi 17 mars 2014

Le dernier week-end avant la quille




Se dépêcher de finir le boulot de vendredi pour courir au Heysel, halluciner à la vue de la file d'attente pour Made in Asia, entrer en 2 mn chrono côté Créativa, faire rapidement le tour du hall d'exposition, être consternée par la ringarditude de la plupart des stands, renoncer à trouver de la laine Drops, passer dans le hall 5, hésiter devant un amigurumi renard mais le trouver trop cher, hésiter devant un mélange de thés vert et blanc à la fraise et au jasmin mais se rappeler qu'on est censée vider ses stocks, s'abstenir de se moquer de Chouchou qui s'est acheté des lentilles vampire, regarder les autres visiteurs et se sentir antique, se casser vite vite en se disant qu'on a bien fait de venir à la nocturne gratuite sinon on l'aurait eue mauvaise, photographier quand même l'Atomium illuminé en sortant, se rapatrier sur St. Boniface pour manger, renoncer devant la queue au Yamato, renoncer devant la queue au Clan des Belges, finir au Pho Pho devant une soupe de raviolis et des bouchées vapeur, rentrer enfin à la maison s'écrouler devant le Veronica Mars Movie, râler à cause du débit merdique, regarder quand même, être déçue et émue à la fois, lire un ou deux chapitres du dernier Alice Hoffman qui est vraiment excellent avant de s'endormir comme une masse. 

Se lever à une heure raisonnable le samedi, prendre le bus pour aller au yoga, réaliser que merde on a perdu 10° depuis hier et on n'est pas du tout assez couverte pour la température d'aujourd'hui, expliquer qu'on a manqué les deux dernières séances parce qu'on était malade à crever, entendre Chouchou rectifier sur un ton blasé: "oui enfin elle avait un rhume", protester vigoureusement: "une grippe super bizarre et très très méchante", découvrir qu'on peut mettre des agrumes non épluchés dans une centrifugeuse, galérer pour prendre le bus du retour, confier son tapis de yoga à Chouchou et sauter en route pour aller chercher un cadeau d'anniversaire rue du Bailli, trouver une chouette carte de naissance non genrée chez Rose, hésiter devant un bol hippo chez Zao mais s'étrangler devant le prix et le reposer, s'offrir un joli collier Comme vous avez de grandes dents chez Mooks (pour le T-shirt marin par contre, on va attendre qu'il fasse encore 10° de plus), trouver le cadeau d'anniversaire recherché chez Senz, tenter un déjeuner tardif chez Makisu et renoncer devant la queue, se rabattre sur Charlotte ses tartines où le thé vert est infect et le bagel franchement médiocre (vive APDM), rentrer enfin à la maison, dire à Chouchou: "je crois que j'ai repris froid, je ne vais pas avoir le courage de ressortir tout à l'heure pour aller au ciné", convenir qu'on verra plutôt le dernier Miyazaki mardi soir, traîner sa flemme le reste de l'après-midi sans se décider à attaquer la première "mission" de l'atelier d'art journaling, appeler sa mère et découvrir le drame: la télé est en panne !, avoir l'articulation des mâchoires hyper inflammée au point que parler ou même déglutir est douloureux, manger des gyoza végétariens et une soupe de pourpier devant "Hunger Games 2: Catching Fire", trouver le film vraiment divertissant, probablement parce qu'on n'a pas lu les bouquins, re-Alice Hoffman et re-dodo comme une masse.

Se lever à une heure raisonnable le dimanche, regretter très fort de ne pas pouvoir aller à la piscine pour cause de travaux, rédiger un billet sur le Veronica Mars Movie, petit-déjeuner d'un oeuf coque préparé par Chouchou, préparer des madeleines au chocolat sans gluten ni lactose en ajoutant de la fleur de sel à la recette habituelle (pas assez pour que ça se sente, hélas), sauter le déjeuner et se contenter d'un jus orange-pomme-carotte-gingembre-citronnelle, prendre les transports en commun jusqu'à Stokel pour la troc party, trouver Sophie-Grosquick radieuse, craquer pour les biscuits "panda en slip" de Ness (et ne pas oser en manger un seul), récolter en plus de la savonnette traditionnelle un rouleau de washi tape, un T-shirt de la dernière tournée de Leonard Cohen, une jupe noire parfaite avec un volant de tulle dans le bas et une robe en satin bleue qui nécessitera le port d'une culotte ventre plat, râler de ne pas faire du 39 pour rafler les escarpins Esprit de Sunalee qui ressemblent tant aux Lilian de Louboutin, forcer les unes et les autres à essayer tel ou tel truc qui devrait lui aller hyper bien, passer un très bon moment en découvrant de nouvelles personnes, repartir vers le métro en escadrille d'une demi-douzaine de filles dont les deux tiers tirent derrière elles une valise à roulettes, descendre à Mérode pour contourner le problème de la fermeture d'Arts-Loi dans ce sens, s'apercevoir que l'arrêt du 80 n'est pas desservi pour cause de travaux et devoir rentrer par des chemins détournés, laisser Chouchou préparer une soupe de poireaux/cerfeuil pour le dîner, manger devant les épisodes les plus récents de "How I met your mother" et "The Big Bang theory", rire beaucoup mais détester ce que les scénaristes font du personnage de Stewart, se préparer à aller retrouver le dernier Alice Hoffman en se disant: "plus que 4 jours et ce marathon boulot insensé de presque 5 mois sera fini". 

7 commentaires:

Ana a dit…

Ah, je savais pour les citrons, mais le jus d'oranges entières, ça ne donne pas un résultat amer ?
Bonne fin de marathon.

stella a dit…

Oh oui les pandas de Ness était trop mignon! J'ai vu ça sur instagram! J'aurais pas osé en mangé non plus tellement c'est mignon!

Maud a dit…

Waoh ! Sacré wk ! Je comment pour la première fois, mais j'aime beaucoup lire tes articles :)
Bonne semaine alors :)
Maud

Ness a dit…

Je suis désolée d'apprendre que les transports en commun furent résolument et jusqu'au bout contre toi! Force et courage pour la fin de ton marathon.
Je me remets aux pandas en slip ce soir, il me restait plein de pâte et la photo sur mon facebook privé à suscité beaucoup d'enthousiasme (comprendre: on m'a sommée de continuer à découper des slips dans le reste de la pâte). Ensuite, je compte cacher ces moules dans le fond de mon armoire pendant 1 an au moins.

mmarie a dit…

Eh bien bravo !
Et puis merci :-)
Ravie d'à ton initiative avoir pu à nouveau participer à une troc party, toujours si gracieusement hébergée par Sunalee.
Quelques vernis, crème et sérum, un gilet à coeurs (!), un petit cartable vert (!!), un foulard à rayures multicolores : jolies trouvailles remportés par ma valise par ailleurs bien délestée.
Le petit panda ramené à la maison a fait briller les yeux et frétiller les papilles d'une mouflette qui, à l'école, est dans le groupe des... pandas - on n'était pas loin de la commande en gros pour toute la classe ; j'ai modéré les ardeurs.
En outre, entre autres délices, je suis encore sous le charme des biscuits vegan à la tomate, des sablés au citron vert, et des navettes ! Mille compliments à la compagnie des troqueuses.

noisette a dit…

Ton marathon va se terminer, le mien approche... J ai peur...

Diba a dit…

Superbe après-midi passée. Merci à toi Armalite pour cette organisation, A Sunalee sympathique hôtesse et toutes les troqueuses.
Ma garde-robe vous dit merci pour les petits trésors ramenés et les petits grammes perdus ;)

Au plaisir de toutes vous revoir.