jeudi 15 mai 2014

50 autres révélations microscopiques




1. Quand j'avais quatre ans et demi, j'ai déclaré à ma mère que le Père Noël ne pouvait pas exister, parce que rien que faire le tour de notre quartier d'immeubles à plus de 20 étages lui aurait pris bien davantage qu'une nuit, et qu'en guise de cheminée, on n'avait qu'un vide-ordures. 
2. J'ai une carte de donneur d'organes depuis le milieu des années 90. 
3. Je ne sais pas reconnaître ma droite de ma gauche sans me demander d'abord avec quelle main j'écris. 
4. Je suis tellement frileuse que si l'eau de la piscine de ma salle de sport est à 30° au lieu de 30,5° comme d'habitude, je le sens, et je frissonne en y entrant. 
5. J'ai rencontré Kenny Baker, l'acteur qui joue R2D2 dans "Star wars", lors d'une soirée organisée par un de mes éditeurs pendant laquelle les bougies disposées à terre tout autour de la pièce ont failli mettre le feu au bas de mon manteau. 
6. Mon émotion positive la plus fréquente est la gratitude. 
7. J'ai étudié le japonais pendant 4 ans - 2 ans en cours du soir, puis 2 ans par correspondance avec le CNED. (Spoiler alert: ce n'est pas du tout suffisant pour lire Mishima en VO, et faute d'occasions de pratiquer, j'ai quasiment tout oublié depuis.)
8. Mes parents ne voulaient pas d'animaux à la maison. J'ai quand même eu quelques poissons rouges, et une fois, mon père a ramené de la chasse deux bébés geais tombés du nid qui ont dû rester un an sur notre balcon avant de partir habiter dans la grande volière d'une amie de la famille. 
9. Je cicatrise tellement vite que lorsque j'ai dû ôter mon piercing au nez, puis mon piercing au labret pour une opération sous anesthésie générale, les trous se sont refermés avant que je sorte de l'hôpital le lendemain. 
10. Du temps où je prenais des cours de danse classique à l'Opéra de Toulon, j'ai été esclave maure dans "Aïda". Le maquillage corporel brun, c'est une plaie absolue à nettoyer. 
11. J'ai aussi été petit frère de Christine dans "Werther". La perruque poudrée et le catogan ne m'allaient pas si mal. 
12. Je ne crois pas à la voyance, mais pendant une période très incertaine de ma vie, je suis allée - essentiellement par curiosité - consulter une voyante dont j'avais lu des choses très élogieuses dans plusieurs magazines. Elle m'a dépeint ma situation du moment avec une précision remarquable ("L'homme de votre vie est entouré d'eau": en effet, il était plongeur). Puis, pendant trois quarts d'heure, elle m'a débité tout un tas de prédictions dont absolument aucune ne s'est réalisée. Statistiquement, c'était d'une nullité quasi miraculeuse. 
13. Je mesure dix centimètres de moins et pèse dix kilos de plus que ma soeur. La génétique est une truie - mais pas pour tout le monde, apparemment. 
14. Mon deuxième tatouage a été encré par le premier garçon que j'avais embrassé, 15 ans plus tôt, et jamais revu depuis. 
15. J'adore l'odeur du café presque autant que celles des livres, mais je déteste le goût. Cela dit, je n'ai pas essayé de manger de livres: si ça se trouve, je détesterais aussi.
16. Le pire endroit où on pourrait me traîner en vacances, ce serait une destination plage-cocotiers. Suivi d'assez près par une destination ski. 
17. Si j'avais un mois de libre et quelques milliers d'euros à dépenser, là tout de suite, je foncerais en Australie et en Nouvelle-Zélande en m'arrêtant 2 jours en Asie à l'aller et au retour (Singapour, Kuala Lumpur, Hong-Kong?).
18. Je suis synesthète. Pour moi, le lundi est jaune, tout comme le chiffre 5 et le mois de juillet, et je ne vois pas l'année comme une ligne mais comme une fleur à 12 pétales de couleurs différentes, janvier se situant en bas à gauche de la médiane verticale (entre le 6 et le 7 sur le cadran d'une horloge, si vous préférez). 
19. Si toute la musique du monde brûlait et que je ne pouvais conserver qu'un seul album, ce serait "Clutching at straws" de Marillion. 
20. Pas une fois dans ma vie je n'ai réussi à programmer un magnétoscope. 
21. La plupart des auteurs classiques m'ennuient à mourir; je n'aime réellement que la littérature contemporaine.
22. Je suis une agnostique qui regrette énormément de ne pas croire en une force supérieure. 
23. A mon dîner idéal, j'inviterais Leonard Cohen, Sophie Calle, Tim Walker, les Palmer-Gaiman et Lola Lafon. 
24. Je ne porte jamais de chemises/chemisiers, ni de gilets qui se boutonnent. 
25. Je parle toute seule, tout le temps, à la maison comme dans la rue. Chouchou fait pareil. Pendant les soirées où chacun est devant son ordinateur, on discute beaucoup - mais pas ensemble. Parfois, même, je gesticule en tenant des conversations où je fais aussi les dialogues de mon interlocuteur. Non, je ne suis pas folle.
26. Je suis très jalouse des gens qui arrivent à hausser un seul sourcil. 
27. Je nourris une passion dévorante pour les épinards et les choux de Bruxelles.
28. Par contre, je ne raffole vraiment pas du chocolat. 
29. J'aime bien l'odeur du crottin de cheval.
30. Par contre, je déteste celle des roses.
31. Je grogne ou gémis tout haut quand j'entends "malgré que".
32. J'ai eu mon permis du deuxième coup. C'est le seul examen que j'ai raté de ma vie.
33. Je mange avec les doigts tout ce qui peut se manger avec les doigts, plus quelques autres trucs qui ne peuvent (théoriquement) pas.
34. Je sens la différence de goût entre un Coca en canette et un Coca en bouteille.
35. J'ai pris ma première cuite au gin tonic, au réveillon du jour de l'An quand j'étais en prépa. Depuis, rien que l'odeur du gin suffit à me retourner l'estomac.
36. L'obsession du lit fait est une des seules choses que je partage avec ma mère.
37. En 1997, je résidais au 315 Ruby Street - Lancaster, PA 17603, dans la petite ville où ont été tournées une partie des scènes du film "Witness".
38. Je n'ai eu que deux voitures à mon nom: une 205 Junior blanche d'occasion offerte par mon père quand j'ai commencé à bosser, et que j'ai gardée 3 ans, puis, beaucoup plus tard, une Twingo vert amande entre ma rupture avec l'Homme-ce-chacal et le moment où j'ai commencé à passer beaucoup de temps à Bruxelles. Je serais très heureuse de n'avoir jamais besoin d'en acheter une troisième.
39. Je voulais faire italien deuxième langue. Mes parents voulaient que je fasse allemand. On a transigé sur espagnol. Dieu que j'ai détesté apprendre cette langue.
40. Si je n'avais pas fait d'IVG, je serais aujourd'hui la mère de quelqu'un qui fêterait ses 20 ans cet été. Merci Mme Veil.
41. Je suis ridiculement douillette. Un enfant de deux ans est plus stoïque que moi face à la douleur.
42. Dans les parcs d'attraction, mon manège préféré, c'est les chaises volantes.
43. Jusque vers la trentaine, je faisais deux rêves récurrents. Dans le premier, je découvrais qu'en me concentrant, je pouvais voler, et que même, c'était assez facile. Je jubilais en regardant les gens cloués à terre sous moi: si ils savaient! Dans le second, à quelques jours d'un examen important et qui m'angoissait, je me rendais compte que je n'avais pas besoin de le passer parce que j'avais déjà, soit le diplôme correspondant, soit un boulot avec lequel je gagnais très bien ma vie.
44. Les boules Quiès ne tiennent pas dans mes oreilles, c'est ennuyeux comme tout.
45. Impossible de me résoudre à lire le tome 5 de "A song of fire and ice" ("Le trône de fer"): la multiplication des points de vue et des intrigues secondaires est devenue trop chiante. Je me suis contentée d'un résumé détaillé sur internet. De toute façon, parti comme c'est, la série télé sera finie bien avant les bouquins.
46. Petite, je me rongeais les ongles des pieds.
47. J'ai un grand nez, un gros cul séant majestueux, et ce sont deux des choses que je préfère chez moi.
48. Peu de choses me crispent autant qu'une femme qui se défend d'être féministe de crainte de passer pour une affreuse mégère ou parce qu'elle estime que c'est un combat dépassé.
49. Ca fait des mois que je me dis que je devrais boycotter Amazon et que je ne trouve pas le courage de m'y mettre.
50. Je suis originaire de la planète Zorglub. Non je déconne, c'était pour voir si vous aviez suivi jusqu'à la fin.

25 commentaires:

Souz a dit…

Je ne commente jamais, mais je ne pouvais m'empêcher de te dire à quel point j'aime ces billets.

Et si le plus important, c'était les détails ?

Anonyme a dit…

100% d'accord avec toi à propos des féministes et d'Amazon!

AnneSo

Anonyme a dit…

Tout suivi et j'adore! Moi l'année commence à 1h sur l'horloge,bien pratique ;)
Ton blog est un régal quotidien,merci
Nadege

Mlle Funambuline a dit…

J'adore le no 25, ça me rappelle une magnifique soirée chez moi où toi et chouchou discutiez, chacun avec soi-même. J'ai adoré ce moment, je me suis dit que vous vous sentiez bien chez moi :-)

Ness a dit…

Je pratique le mono-haussement de sourcil, mais pas sur commande. Au grand dam de Spéculoos que ça fait complètement triper et qui, lorsqu'il surprend cette expression sur mon visage, me demande en rigolant de la reproduire dans l'instant. Généralement, c'est une réaction spontanée due à un sarcasme qui s'est imposé de façon fulgurante à moi mais que j'ai réprimé :)

Niña a dit…

Bordel, merci pour le n°48. Je ne sais pas comment faire rentrer dans la tête des gens que "féminisme" n'est pas un gros mot !
Et merci de partager tout ça avec nous, aussi.

Sophie a dit…

Je fais également la différence entre le coca en canette et en bouteille ainsi qu'entre le coca distribué en France et celui servi en Italie - beurk -
Je boycotte amazon et en suis fière !

Diba a dit…

Ah ravie d'enfin rencontrer une Zoglurbtienne.
Pour les boule quies, celles du magasin boots tiennent super bien ;)

Isa a dit…

La 15 m'a bien fait rire. Et je suis capable de hausser un seul sourcil. Je sais, ça va révolutionner ta soirée.
Sinon, je suis totalement incapable de trouver autant de choses à dire sur moi (ça ne veut pas dire qu'il n'y aurait rien à dire, juste que la page reste désespérément blanche quand j'essaie de m'y coller), mais j'adore ces portraits express que tu fais de toi !

ARMALITE a dit…

Je ne les écris pas d'un trait... Je prépare un brouillon, et quand je pense à quelque chose, je le note. C'est marrant à faire comme liste :-)

Stéphanie a dit…

Mon collègue direct rentre d'un voyage EXACTEMENT comme le 17, avec un stop de plus à Tahiti. J'en bave d'envie.

manthyne a dit…

Pour la boule quiès, il faut l'aplatir entre tes doigts puis tirer sur ton lobe d'oreille vers le bas d'une main tout en mettant la boule quiès de l'autre.

ARMALITE a dit…

Je connais le truc, ça ne marche pas sur moi.

sara a dit…

Tiens, vous aussi vous parlez tout seul tout le temps, ça me rassure... je me demande comment je vais faire quand on ira s'installer en France :-)

stella a dit…

Sur moi non plus les boules quiès ne tiennent pas! Enfin les bouchons d'oreilles en espèces de mouse, qui sont colorés pas les vrais boules quiès en cire et coton!
Il parait qu'il faut tirer le haut de l'oreille et ensuite introduire la boules quiès! Ca a match une fois!

Sinon j'aime beaucoup ce genre d'articles!

Anonyme a dit…

Le 3 donne souvent des regards incrédules de la part des gens qui me connaissent peu(je dois avoir l'air bête de réfléchir des lustres).
J'ai remarqué que c'est souvent un truc de gaucher, et j'ai peur de passer mon permis rien que pour cela...

Ari a dit…

Quand j,étais plus jeune, je trouvais aussi (et encore aujourd'hui) que savoir hausser un seul sourcil c'était trop cool. Du coup, je me suis entraînée. Je tenais un sourcil avec mes doigts et haussais l'autre. Au bout de quelques mois, ça a marché!

Cécile de Brest a dit…

Je hausse très bien le sourcil gauche mais pas le droit, impossible. Sinon,je fais très bien bouger mes oreilles, l'une, l'autre ou les deux en même temps, ça éclate mes enfants...

Skuld a dit…

La 15 m'a bien fait rire.
Sinon, j'ai décidé que je ne jouerai au Scrabble que le jour où la planète Zorglub sera dans le dictionnaire. Je vois qu'on avance.

Kleo a dit…

Personnellement, je n'étais pas esclave maure mais cymbalier pendant les fêtes de nuit du château de Versailles, et je suis totalement d'accord avec toi sur le maquillage.
Je sais aussi faire la différence entre le coca en bouteille et celui servi "en fontaine" au McDo ou au cinéma.
Et si tu viens de Zorglub, aurais-tu croisé mon père ? Il ne sait plus trop s'il vient de là ou d'Alpha du Centaure...

Frédérique a dit…

Sympas toutes ces petites anecdotes sur toi. Nous avons deux point communs. Je suis obligée aussi de réfléchir pour la gauche et ma droite ( je pense que nous sommes nombreux dans ce cas )et plus bizarre j'ai toujours vu les voyelles en couleur : A bleu, E blanc, I jaune etc ... Du coup je peux voir les mots en couleur. Avant d'entendre parler de la synesthésie dans un roman je croyais que c'était une affabulation de ma part.

shermane a dit…

7 : neiiiiin, je pourrai pas lire Mishima dans la langue à la fin de l'année ! Plus sérieusement, le japonais n'est pas aussi facile qu'on me l'avait vendu (tu connais les kanjis, m'a-t-on dit).

9 : heu, wow o_O

18 : héhé :) moi, c'est les chiffres (et donc par extension, les jours de la semaine, les mois de l'année, les années dans un siècle, les siècles, etc.) qui ne sont pas linéaires et quelques associations lettres/sentiments. Je ne sais toujours pas si c'est vraiment de la synesthésie ou une simple représentation mentale, mais c'est la définition même de la synesthésie. On croit toujours que c'est comme ça que tout le monde voit les choses.
Tu as lu le passage sur les jours de la semaine et les prénoms, dans le Lolita de Nabokov ?

24 : boutonophobe ?

31 : pour le plaisir des yeux : pallier à, après que + subjonctif...

32 : re-wow...

48 : ah, le syndrome Michel Sardou :)

Anonyme a dit…

J'adore à chaque fois cette liste et là Youpiiii je ne suis pas la seule à avoir des oreilles dans lesquelles ne rentre pas les boules quies.... enfin moi même pas les écouteurs ! mon amoureux me prend pour une extraterrestre !!!!
Emilie

Ladel a dit…

31- moi, c'est "elle n'est pas prête de..." et "chuter"

Malena a dit…

Pour la 24 tu as changé d'avis non :) ?