jeudi 29 mai 2014

"Bouche d'ombre: Lou 1985"


1985. Lou, 16 ans, mène une vie très ordinaire entre sa bande de potes et le lycée où elle est élève de première. Jusqu'au jour où un de ses amis suggère une séance de spiritisme qui va entraîner le suicide de Marie-Rose, une de leurs camarades récemment arrivée d'Haïti. Lou se met alors à voir des fantômes, d'abord la nuit, puis même en plein jour. Sans le vouloir, elle est devenue une porte entre deux réalités. Mais pourquoi elle, et surtout, que lui veulent les esprits de ces femmes mortes?

Carole Martinez, auteur du roman "Le coeur cousu", poursuit son exploration de l'univers des sorcières et des médiums dans le premier tome d'une future tétralogie pour laquelle elle s'est associée à la dessinatrice Maud Bégon. Etant née plus ou moins à la même période que Lou, j'ai aimé la façon dont la scénariste restitue l'univers d'une adolescente des années 1980. J'ai aimé aussi que jusqu'au moment où son monde bascule, l'héroïne soit une jeune fille bien dans sa peau mais en rien exceptionnelle, et que parmi ses amis on trouve un Beur et une métisse, une punk et deux garçons homosexuels, un fils de boulanger et un gamin issu de la haute bourgeoisie. J'ai aimé, enfin, le dessin au crayon et le graphisme très personnel de Maud Bégon, qui évite l'écueil de la noirceur dans les scènes les plus dramatiques ou potentiellement lugubres.

Aux premières pages dont l'histoire se déroule durant le Moyen-Age, et aux esprits qui se rassemblent autour de l'héroïne endormie à la toute fin, on devine que plusieurs périodes historiques vont s'entremêler dans la suite de la série. De ce point de vue, "Lou 1985" excite la curiosité du lecteur mais le laisse un peu sur sa faim. Il faudra attendre le deuxième tome pour juger si ce début intrigant tient ses promesses. 

2 commentaires:

Niña a dit…

Carole Martinez m'avait complètement emmenée dans l'aventure du Cœur cousu... À l'occasion, je crois que je me laisserai tenter par ce nouveau voyage :-)

ioionette a dit…

J'ai adoré les deux romans de Carole Martinez, je vais donc me jeter sur cette BD, merci de l'info !