lundi 9 juin 2014

"Il était temps"


Le jour de ses 21 ans, le père de Tim lui apprend que tous les hommes de leur famille ont le pouvoir de voyager dans le temps - mais uniquement dans leur propre passé. Très empoté avec les filles, l'étudiant en droit décide d'utiliser son pouvoir pour se trouver une amoureuse. Mais il ne tarde pas à réaliser que parfois, en tentant d'améliorer la situation, il ne fait que l'aggraver, ou qu'en remédiant à une erreur, il altère sa vie d'une façon qu'il n'avait ni prévue ni souhaitée... 

Les gros succès du réalisateur Richard Curtis - "Love actually", "Notting hill" ou "Quatre mariages et un enterrement" - sont des films que j'ai appréciés sur le coup, mais qui ne m'ont pas spécialement marquée et que je n'ai jamais eu envie de revoir. Globalement, je ne suis pas fan des comédies romantiques, trop gnan-gnan et trop prévisibles pour mon coeur de pierre. Par contre, je suis incapable de résister à une histoire de voyage dans le temps, surtout si on me promet qu'elle est plus surprenante et infiniment plus émouvante qu'elle n'en a l'air au premier abord. 

Alors, j'ai regardé "About time" ("Il était temps" en français) et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, sauf que je ne peux pas vous expliquer pourquoi pour ne pas vous gâcher le film. Si vous avez lu "The time traveler's wife" ("Le temps n'est rien"), sachez que la fin est du même calibre. Si vous ne l'avez pas lu, précipitez-vous chez le librairie le plus proche, c'est un ordre! je suis en mesure de vous promettre un héros maladroit mais hyper attachant, une famille à laquelle on a envie d'appartenir, un couple adorable dont les débuts sont très joliment résumés par une scène "en boucle" dans le métro, une histoire sans antagoniste qui fonctionne entièrement au charme et à l'émotion, une prestation tout en subtilité du grand Bill Nighy, et surtout de très belles considérations sur le temps qui passe et la meilleure façon de vivre sa vie. Je crois que c'est un film qu'il faut voir, vraiment. Avec une boîte de Kleenex à portée de main. 

7 commentaires:

Pascaline Loricourt a dit…

Vu aussi il y a quelques semaines et pleuré aussi comme une madeleine. On a envie de vivre sa vie autrement quand on a fini de le regarder et la fin....wouffff....bref...courez le voir !

ElanorLaBelle a dit…

Je l'ai vu au festival du film britannique de Dinard en octobre dernier. J'avais été agréablement surprise parce que je ne m'attendais pas à ça, la (faible) promotion autour du film le présentant comme une romance alors que selon moi c'est avant tout l'histoire d'une famille et des relations entre ses différents membres. J'ai voulu le voir une seconde fois lorsqu'il est sorti au cinéma, mais il n'était projeté alors qu'en VF, et elle est innommable.

Isa a dit…

Tu es la 2ème personne à m'en parler en une semaine, je prends ça comme un signe. Je trouve juste un peu dommage que Rachel McAdams joue à nouveau dans une histoire de ce genre, elle qui a justement interprété le rôle éponyme de "The Time Traveler's Wife". Mais ça ne m'empêchera pas de regarder "About Time !"

Larissa a dit…

Excellent film qui m'avait également prise par surprise. À la différence que je n'ai aucun souci avec les comédies romantiques.
Bill Nighy m'a bluffée, et rien que de lire ton billet j'ai envie de le revoir. Là, maintenant, tout de suite.

Anonyme a dit…

J'ai adoré The time traveller's wife (d'ailleurs qu'as-tu pensé de "Her fearful symmetry" du même auteur ?) alors je veux le voir !! (Il est disponible en streaming en anglais ?

ARMALITE a dit…

Mon avis sur Her fearful symmetry:
http://leroseetlenoir.blogspot.be/2009/11/her-fearful-symmetry.html

Pour le streaming, aucune idée!

Lulu a dit…

Ha! J'ai adoré également! J'en ai aussi fait un petit article! http://ehtusaisquoi.fr/2014/04/about-time/
Bonne journée!