vendredi 6 juin 2014

Où je vide mon placard à thé, et où le Palais des Thés se charge aussitôt de recommencer à le remplir


Mercredi matin, je me suis ENFIN décidée à ranger mon placard à thés. J'ai éliminé les variétés que je ne buvais pas; j'en ai sorti deux ou trois autres pour les tester avant de décider de leur sort; j'ai transvasé dans des boîtes le contenu des sachets qui traînaient et collé des étiquettes sous les boîtes qui n'en avaient pas. A la fin, on y voyait nettement plus clair, et j'avais retrouvé au moins une variété que je me lamentais de ne plus avoir en stock (le thé des Gnawa de l'Herboristerie, aussi rafraîchissant chaud que froid). Bref, une excellente opération de tri, d'organisation et de simplification. 



L'étagère du bas de mon placard à thé


L'étiquetage des boîtes en métal dont le contenu ne correspond pas au contenant


Puis je suis partie à un rendez-vous à l'autre bout de la ville. Il tombait un déluge, les bus ne circulaient pas dans mon quartier à cause de la réunion imminente du G7 et je suis arrivée avec plus de vingt minutes de retard. Mais je suis restée zen, et tout s'est super bien passé. 

Sur le chemin du retour, je me suis arrêtée au Palais des Thés pour racheter des filtres jetables individuels, afin de préparer des infusions à froid dès que le soleil remontrerait le bout de son nez. Je n'avais pas mis les pieds dans le magasin depuis fort longtemps, et j'ai été agréablement surprise de découvrir la nouvelle gamme "Plaisirs purs", associant une note unique à une base de thé Au final, j'ai craqué pour celui à la menthe glaciale et celui à la fleur d'oranger, qui existent en trois formats: boîte en métal de 100g (12€), sachet de 100g (9€ ou mousselines x 20 (8,50€). Le mélange Vive le thé! me faisait de l'oeil lui aussi, mais j'ai tenté d'être vaguement raisonnable: ce sera pour une autre fois.








J'ai testé les deux en infusion à froid (5 ou 6 cuillères à café de thé pour 1 litre d'eau froide, à laisser au frigo pendant toute la nuit). C'est un vrai délice. Celui à la menthe glaciale est particulièrement désaltérant - même si certains pourraient le trouver un peu "raide"- , tandis que celui à la fleur d'oranger enchante par son arôme ensoleillé. Voilà au moins deux variétés qui ne feront pas long feu dans mon placard!

5 commentaires:

Ness a dit…

Et là, la question qui fait mal : comment puis-je avoir moins de thés mais plus de bazar dans mon placard à thé (à peine une planchette) ^^

Maghily a dit…

Je rêve d'une armoire à thé comme la tienne ! :) La mienne se compose d'une grosse boite cadeau du Palais des thés dans laquelle je tente de faire rentrer tous mes sachets de vrac... Hum

Le thé à la fleur d'oranger a l'air vraiment bon, je sens que je vais bientôt aller faire un tour du côté du Quartier Louise, moi ! :p

Sunalee a dit…

J'ai ouvert mon tiroir à thé, je l'ai regardé, je l'ai refermé. Le rangement sera pour plus tard. C'est le désordre total mais je sais où sont mes préférés.

Dans les nouveautés du Palais des Thés, je me suis laissée tenter par "Jardin suspendu", une infusion de bergamote, fleurs et mangue, pas mal en thé glacé !

sandradeBruxelles a dit…

Hom devrait prendre exemple sur toi ... Nous allons déménager dans 2 mois et il rêve d'avoir 3 grands tiroirs pour ses boites de thé dans la nouvelle cuisine. ...là, il a 3 minis tiroirs et ils débordent un peu partout (dans le box de fils pour ses collations pour l’école, dans le box "chocolat") il y a du thé partout ... il râle souvent parce qu'il ne trouve pas facilement celui qu'il veut boire là tout de suite ... lol

shermane a dit…

Les packagings du Palais des Thés sont très réussis (et parfaits pour rendre le thé plus accessible aux néophytes, je pense) mais il n'y en a aucun qui m'intéresse vraiment.

Sinon, ton placard est bô :)
J'ai un grand tiroir Ikea de 60*60 dans lequel je peux caser ma trentaine de thés, mais pas debout.
Les boîtes de Cha Yuan sont belles !