mercredi 11 juin 2014

Zen Car: la conduite urbaine tout en souplesse




Nous habitons en ville; je bosse à la maison et Chouchou est à 10 minutes de bus de son travail. Considérant le coût d'achat et d'entretien d'un véhicule, ainsi que la difficulté pour se garer dans notre quartier et notre tendance écolo qui nous pousse à utiliser au maximum les transports en commun, nous n'avons jamais envisagé de posséder une voiture. Mais il nous arrive tout de même d'en avoir besoin, par exemple pour faire un plein hebdomadaire au supermarché ou rendre visite à des amis qui habitent à l'extérieur de Bruxelles. C'est pour les urbains comme nous qu'a été inventé le principe des voitures partagées, dont nous sommes des utilisateurs ravis depuis plusieurs années. Récemment, nous avons découvert l'existence de Zen Car, réseau bruxellois spécialisé en véhicules électriques, et nous avons eu envie de tester. Ce que nous avons fait le week-end dernier. 

L'inscription en ligne ne prend que quelques minutes; après quoi, on reçoit par courrier une carte magnétique qui permet de déverrouiller les véhicules réservés sur le site ou à l'aide de l'application dédiée. Le processus est assez simple même pour les nouveaux utilisateurs. Une fois à la station choisie, il faut juste débrancher la voiture, vérifier qu'elle est suffisamment chargée, embarquer le câble dans le coffre (pour éviter le vandalisme et, en cas de besoin, recharger la batterie sur n'importe quelle prise électrique). Et hop, on est prêt à rouler! Concernant la tarification, on paie à l'heure et non d'après un savant calcul basé sur le temps d'utilisation et le nombre de kilomètres parcourus; ainsi, pas de mauvaise surprise au moment où l'on reçoit la facture.






Samedi, nous avions plusieurs déplacements à faire en centre-ville. Parmi les modèles disponibles, tous munis d'une boîte automatique, nous avons choisi une Smart que nous n'avions jamais testée ni l'un ni l'autre. Petit moment de perplexité au moment de la prise en main: mais comment donc s'ouvre le coffre? Après avoir cherché en vain quelques minutes, nous avons appelé le service client qui a éclairé notre lanterne, et nous avons pu démarrer sans autre problème. Premier gros changement par rapport à une voiture à essence: l'absence de bruit. C'est très bizarre de rouler dans une voiture qui n'émet qu'un léger chuintement, à l'instar d'une rame de tramway - très bizarre, mais très agréable! Comme par ailleurs, la conduite est extrêmement souple et dénuée d'à-coups, on se sent un peu comme dans un hovercraft de science-fiction qui glisserait sur la route. Et on comprend mieux le nom du réseau: en effet, rouler en voiture électrique, ça rend super zen! Le moteur n'est pas très puissant (ce qui serait de toute façon inutile en ville...), mais il réagit "avec la fluidité d'un écran tactile", estime Chouchou, qui de nous deux est largement le plus branché mécanique. 

Dimanche, pour changer un peu, nous avons testé une 4 places: la Mitsubishi i-MiEV (Chouchou aurait adoré faire un tour avec la BMWi3, mais malheureusement elle n'est pas encore disponible!). Malgré son volume bien supérieur à celui de la Smart, elle s'est également révélée très souple, très silencieuse et très agréable à conduire. Par ailleurs, Zen Car est en cours de négociation pour obtenir un droit de stationnement gratuit dans les zones à parcmètres de Bruxelles; en attendant, la boîte à gants de chaque véhicule contient une carte Interparking qui permet de se garer sans payer dans tous les parkings du réseau (les plus nombreux dans le centre de Bruxelles). Ce qui est somme toute bien plus pratique que de tourner deux heures pour trouver une place dans la rue! Bref, vous l'aurez compris, nous sommes conquis par ce moyen de déplacement. 


Ce week-end de test m'a été offert par Zen Car.

5 commentaires:

Piou a dit…

Je conduis une smart électrique depuis un an, j'adore (j'en suis propriétaire par contre). Je la trouve très très nerveuse, son 0-100 est ultra rapide. Tu as la possibilité d'appuyer un peu plus sur la pédale d'accélération pour avoir le "power boost" qui fait décoller :-)
En ville c'est le top.

Ness a dit…

Je ne roule pas en voiture et mon compagnon roule depuis peu. On va/vient de s'y mettre donc. J'adore le principe des voitures partagées, et encore plus celui-là. Notre souci et la raison pour laquelle pendant un ou deux ans nous avons notre propre voiture (malgré un besoin très relatif de celle-ci), c'est que ce genre de système, cambio en tout cas, demande - et c'est compréhensible, d'avoir 2 ans de permis derrière soi (durant lesquels on s'est dit qu'il était bon d'avoir une voiture pour pratiquer un peu, histoire d'être vraiment prêt-e à ne pas abîmer la voiture de location une fois qu'on aura le droit de la conduire...). Merci pour le compte-rendu!

Ln de Mtl a dit…

Nous avons le même système de partage de voitures ici à Montréal et ça nous sauve la vie. Comme vous; nous ne souhaitons pas investir dans l'achat d'une voiture pour des raisons tout autant financières qu'écologiques. Nous n'avons pas encore testé le système de voitures électriques qui a débarqué à Mtl l'année dernière. Par contre, nous sommes déjà adeptes du système un peu équivalent à celui que tu viens de décrire. Ici ça s'appelle Car 2 Go et ce sont exclusivement des SMART que tu peux garer partout dans les zones à parcmètres y compris. Idéal même si prendre une smart quand il neige et qu'on ressemble à des bibendum avec nos manteaux d'hiver se révèle être du sport ! On a eu exactement le même problème que vous avec le coffre ;-)

Vive les systèmes de partage, les transport en communs et ...le vélo ! Il faut en parler car on n'y pense pas nécessairement et pourtant c'est très intéressant comme solution.

Bises

ARMALITE a dit…

Le vélo, c'est bien quand il y a des pistes cyclables un peu partout et essentiellement du plat (genre Amsterdam ou Copenhague). A Bruxelles, jamais je n'oserais.

stella a dit…

Ah ça à l'air cool ce système! J'avais entendu parler de Cambio, je ne savais pas qu'il en existait d 'autre!

A Bruxelles, pas besoin j'ai ma voiture que j'avais déjà d'avant et que j'utilisait quotidiennement pour aller bosser quand j'étais en France! ici, malgré le coup je l'ai gardé! C'est ma première voiture et c'est un cadeau de mon papa alors...
Ceci dit je vais tester le même système à Nice cet été et conduire une voiture électrique me stresse un peu!