mardi 26 août 2014

The museum of broken relationships au Parlamentarium




C'est sur internet, il y a déjà plusieurs années, que j'ai appris l'existence du musée des relations brisées. Né de l'existence d'un couple croate séparé, il rassemble des objets symboliques dont les gens se sont débarrassés après la fin d'une relation, accompagnés d'un petit texte explicatif. L'idée a eu tant de succès qu'aujourdhui, le musée a donné naissance à plusieurs expositions itinérantes qui voyagent à travers le monde. L'une d'elles est actuellement visible au Parlement Européen, et bien entendu, je ne pouvais pas rater ça! 






Si vous vous rendez à cette exposition, attendez-vous à lire beaucoup! Contrairement à un musée classique, ici, il semble difficile de se contenter d'admirer les objets exposés: sortis de leur contexte, ils ne composent guère qu'un étal de brocante un peu plus intrigant que la moyenne. Certains donateurs se sont contentés de quelques lignes assez vagues pour laisser la part belle à l'imagination, tandis que d'autres ont écrit une vraie tartine de plusieurs pages (parfois intéressante, et parfois pas tellement). Les raisons de leur rupture sont souvent très banales, l'infidélité et la distance arrivant en tête du hit-parade, mais on trouve aussi de vrais crève-coeur, comme l'histoire de ce beau jeune homme brun mort de maladie à 24 ans. Parfois, il est question d'une amourette de vacances, et parfois de mariages qui ont duré plusieurs décennies. Parfois même, il ne s'agit pas d'une relation avec un autre être humain, mais d'une dépendance à la bière, d'une obsession pour son poids, d'un rapport à la religion ou d'une nostalgie pour un pays dont on est originaire sans y avoir jamais vécu. L'ensemble est tour à tour émouvant et ennuyeux, un peu comme l'humanité prise dans son ensemble!





au Parlement Européen de Bruxelles (Willy Brandt building) 
jusqu'au 15 octobre 2014
Entrée libre tous les jours de la semaine

1 commentaire:

Laura Aimerlesdimanches a dit…

Cela fait des semaines que je me dis que je dois m'y rendre ! Je ne suis jamais dans le coin mais il faut que j'y fasse un saut, j'aime beaucoup l'idée derrière l'expo :)