lundi 23 novembre 2015

Belges, je vous ♥︎


On ne peut pas dire que le week-end ait été folichon. Pour ma part, je n'ai pas mis les pieds dehors - moins parce que j'angoissais que parce que tout était fermé à Bruxelles, y compris le musée où nous voulions aller voir une expo. Chouchou s'est aventuré dehors trois fois: pour aller faire sécher une lessive à la laverie, pour aller faire du sport à son club évacué le vendredi matin, et pour se rendre à vélo à une réunion de travail. Moi, j'ai lu, j'ai écrit et j'ai tenté de ne pas trop ruminer, mais le succès n'a pas été foudroyant. Je dois descendre à Toulon mardi et ça ne me plaît pas du tout, premièrement de devoir passer par la gare du Midi et rester six heures assise dans un train, deuxièmement de laisser Chouchou seul dans des circonstances pareilles. Bref, j'étais d'humeur plutôt morose hier soir sur le coup de 23h, quand Chouchou a éteint son ordinateur pour aller se coucher. Pendant qu'il s'affairait dans la salle de bain, j'ai fait un dernier tour sur le site de La Libre et sur Twitter, et je me suis mise à hurler. 

De rire. 

Depuis 19h, d'importantes opérations policières étaient en cours du côté de la Grand-Place et peut-être aussi ailleurs. Les médias ne reliaient rien, et les réseaux sociaux non plus, pour une bonne raison: les autorités avaient réclamé un silence absolu afin de garantir la sécurité des intervenants et la réussite des coups de filet. Or, non seulement les Belges sont plus disciplinés que les Français, mais ils ont aussi un sens de l'humour délicieusement surréaliste. Au lieu de s'obstiner à poster des infos dangereuses, ils ont noyé le hashtag #BrusselsLockdown avec... des photos de chats. Des chats coiffés de demi-pastèques évidées en guise de casque. Un chaton roux qui lève les pattes devant un pistolet brandi. Des chats vautrés par terre qui roupillent, parfaitement indifférents. Des chats fascinés par un écran d'ordinateur. Un chat en train de se limer les griffes d'un air agacé. Mais aussi, des improvisations sur le thème "je vous montre ma chatte". Bernard Minet. Des jeux de mots hilarants. Une fausse pub de lessive: Le Chat contre Dash. Ca et là, un tigre, un panda roux, une petite chèvre ou même une poule. Un déchaînement d'absurdité et de drôlerie, entrecoupé parfois d'un "Je ne comprends rien, c'est quoi, tous ces chats?". Même les principaux journaux s'étaient mis au diapason et affichaient des matous à l'air ahuri. 



On s'est tellement marrés dans notre lit, Chouchou et moi, que j'ai senti s'envoler la chape de plomb qui pesait sur mes épaules depuis une dizaine de jours. A cet instant, j'ai vraiment aimé les Belges, capables de faire face aux menaces non pas avec la fronderie ouverte des Français, mais avec un humour dévastateur qui n'appartient qu'à eux. 

Les opérations se sont soldées par l'arrestation de 16 terroristes présumés, dans différents quartiers de la capitale mais aussi à Charleroi. Pendant la conférence de presse qui a suivi, les autorités ont remercié les médias et la population d'avoir aussi bien suivi les consignes. Aujourd'hui, l'alerte de niveau 4 est maintenue à Bruxelles, mais j'ai le coeur un peu plus léger. Cette ville est pleine de Belges. Ca va bien se passer. 

(Si vous n'avez pas Twitter, vous pouvez toujours jeter un coup d'oeil à l'article en ligne du Monde.)

6 commentaires:

Anna a dit…

Moi aussi j'ai hurlé de rire en voyant ça hier soir, j'ai même tweeté une citation qui parlait de chats avec #BrusselsLockdown par solidarité !

Lorelei a dit…

j'ai trouvé ça génial aussi, vous êtes supers les belges <3
bizz

o&L a dit…

Pensons bien fort à vous. Biz

elmaya a dit…

Quand j'ai vu ça, une seule réaction : "Les Belges sont formidables." On comprend mieux comment Tintin a pu survivre à toutes ses aventures.

Tenez bon !

Anonyme a dit…

Super, voilà qui redonne du baume au coeur dans ces jours sombres.... Anne-Claire

LaurenceDeBxl a dit…

Et la police a remercié en twittant un bol de croquettes ! ;-)