jeudi 26 novembre 2015

Giving thanks




Ca faisait très longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi déprimée, sans plus de foi en l'avenir que ce soit à titre individuel ou global. Et franchement, je déteste ça. Alors, comme aujourd'hui c'est Thanksgiving aux Etats-Unis, j'ai eu envie (malgré les origines consternantes de cette fête) de recenser tout ce pour quoi j'étais reconnaissante plutôt que de continuer à focaliser sur ce qui me manquait. 

Je suis reconnaissante...
...que personne dans mon entourage n'ait été touché par les récents attentats. 
...d'être globalement en bonne santé. 
...d'arriver encore, pour le moment, à vivre de mon métier de ces vingt dernières années.
...que l'activité free lance de Chouchou commence enfin à prendre son essor.
...pour plus de 9 ans d'une relation parfois orageuse mais si riche et pleine de sens. 
...que ma soeur m'ait appelée avant-hier et mon beau-frère le lendemain matin. 
...qu'ils aient envisagé de me faire la surprise de venir à Bruxelles pour le Nouvel An, même si ça ne sera pas possible en fin de compte. 
...que l'opération de ma mère se soit bien passée et qu'elle retrouve peu à peu sa mobilité. 
...pour le ciel presque invariablement bleu de ma région natale. 
...pour la bienveillance et la gentillesse de mes amis. 
...pour la familiarité réconfortante des commerçants de Monpatelin (et l'ouverture récente d'un caviste dans la grand-rue!). 
...pour la bouffe italienne sublime de Marco qui me met toujours les papilles en joie.
...pour le canapé du Berger, ses chouettes cocktails et sa bonne musique.
...pour les belles histoires de Humans of New York et le blog de Baptiste Beaulieu, deux endroits sur internet où je retrouve un semblant de foi en l'humanité.
...pour ma capacité salutaire à m'évader dans un bon roman quand tout va mal. 
...pour les cartes postales et autres "vrais" courriers inattendus qui me font chaud au coeur. 
...pour l'enthousiasme systématiquement rencontré par les activités que je propose sur mon blog.
...d'avoir eu depuis début janvier autant d'occasions de pratiquer des escape games, que j'adore. 
...qu'il y ait autant de cours formidables disponibles gratuitement sur internet.
...d'avoir su évoluer dans le bon sens au cours d'une année pourtant très difficile.
...d'avoir connu Yal, même si sûrement pas assez. 

Finalement, la liste est longue. 
Et vous, pour quoi êtes-vous reconnaissants malgré tout en cette fin d'automne? 

5 commentaires:

Lorelei a dit…

c'est une belle liste, tu as bien fait de l'écrire, c'est important parfois, surtout en ce moment, de se raccrocher à ces petites choses positives ;)
bisous!

Sighel a dit…

Très jolie liste, en ce moment, on a bien plus besoin d'articles de ce genre plutôt que de la pression anxiogène à laquelle nous soumettent les média ...

Pour ma part, depuis un peu plus d'an, je suis reconnaissante en permanence pour ce qui se passe dans ma vie en général. Depuis fin septembre 2014, j'ai obtenu mon Master, eu la chance de travailler à deux endroits différents, tous deux pleins de gens formidables, pu lancer mon activité freelance qui démarre doucement, emménagé avec mon chéri dans une maison dans les bois absolument sublime, rencontré des tas de gens extraordinaires, démarré de nouvelles activités ...

Malgré la grisaille ambiante et l'atmosphère plus que pesante de ces dernières semaines, je crois que ma vie ne pourrait pas aller mieux. Je croise les doigts pour que ça dure et je souhaite surtout tout autant de bonheur et de joie à tout le monde, en espérant que les fêtes qui approchent soient autant de belles occasions de se retrouver en famille ou entre amis et d'entamer d'ambitieux et stimulants projets pour 2016.

Nekkonezumi (Ed) a dit…

Moi aussi, je bourdonne un peu en ce moment.
Je remercie la soif de vie, d'échanges, d'énergie et de sourires que je ressens autour de moi ces derniers temps, elle me porte très fort et me donne envie de donner plus et mieux.

Isabelle Dagry a dit…

...d'être bien entourée
...d'être vivante
...d'avoir un métier qui me permet de subvenir à mes besoins, et de voyager pas mal.
...pour ma capacité à me relever après chocs émotionnels en tout genre.
...envers ce couple de japonais qui font des sushis trop bons près de l'uni
...d'avoir des potes qui m'obligent à les accompagner au fitness pour entretenir mes abdominaux
...pour le diplôme que j'ai obtenu cette année, et le changement de vie professionnelle qu'il me permettra
...d'avoir un appartement qui me plait tant
...et j'arrête parce que y'a beaucoup trop de choses à ajouter.

Aurore a dit…

Bonne idée ! je vais faire ça aussi car dès que j'ai des baisses de forme, que je suis malade ou autre, et vu le contexte morose, je focalise trop sur ce qui ne va pas, et c'est pas bon pour le moral.