vendredi 13 novembre 2015

Huit heures et vingt minutes à Paris




Bilan de ma journée à Paris: 
- Une mini-crise cardiaque en voyant le prix des originaux de Benjamin Lacombe à la galerie Daniel Maghen; après réflexion, je trouve ça chouette que des artistes arrivent encore à susciter ce genre d'intérêt auprès des gens qui ont des sous! 
- Un achat surprise: je ne m'attendais pas à ce que le tome 3 des Vieux Fourneaux sorte ce jour-là, mais impossible de résister quand je l'ai vu chez Album. 
- Un renoncement à contrecoeur: après tests du Scandal de Marc Jacobs et de l'Investigator de MAC au Sephora des Champs-Elysées, je dois me rendre à l'évidence - le rouge à lèvres violacé quasiment noir qui me fait envie me durcit les traits et souligne le flou grandissant du bas de mon visage. Pffff. 
- 2 tablettes de chocolat Dolfin (cuberdon et babelutte) livrées chez mon nouvel éditeur dans le cadre de la Promotion Internationale des Gourmandises Belges, et accueillies avec le ravissement approprié. 
- Un très chouette lunch dans un resto asiatique dont je n'ai même pas regardé le nom, et le temps qui passe beaucoup trop vite en bonne compagnie - mais j'ai peut-être converti une personne de plus à "Bron/Broen" et aux escape games!
- Une trilogie de thrillers australiens à ajouter à mes futurs plannings de boulot. 
- Un énorme coup de coeur pour l'expo Hey! Act III à la Halle saint-Pierre; il était interdit de prendre des photos et je le regrette vraiment, car il y avait des oeuvres magnifiques qui m'ont énormément parlé. J'ai acheté le catalogue, mais ce n'est pas pareil du tout: les photos ont subi un traitement vintage qui aplatit complètement les couleurs par lesquelles j'ai été séduite "en vrai". 
- Un goûter avec Shermane à la pâtisserie-librairie Une souris et des hommes, qui fabrique sur place de très beaux et très bons gâteaux à accompagner de thés du Palais des Thés (leur brunch semble hyper sympa aussi). 
- Une adorable créature à mi-chemin entre tanuki et raton-laveur, rapportée en souvenir du Japon. 
- Une descente à La Dimension Fantastique, dont je suis ressortie avec un manga déprimant, un roman steampunk dont je n'avais jamais entendu parler, un Cthulhu qui brille dans le noir et un Sherlock violoniste
- Beaucoup trop peu de temps sur place et pas la possibilité de voir tous les gens que j'aurais aimé voir. Il faut vite que je cale un prochain passage début 2016. 



3 commentaires:

Lorelei a dit…

Bien chargée cette journée, et apparemment très enrichissante!!!
bizzz

ARMALITE a dit…

Sur les plans professionnel, culturel et amical, oui. Par contre mon porte-monnaie fait un peu la tête ^^

Anonyme a dit…

Qu'est-ce qye c'est bien "Bron/Broen"!!!

Tiens,cet article est intéresant,je trouve (et c'est dans un journal belge!).

http://m.levif.be/actualite/international/des-commercants-d-un-petit-village-copient-l-evasion-fiscale-des-multinationales/article-normal-433227.html

ANNESO