dimanche 22 novembre 2015

Les brèves de la semaine #45




- Je râlais de n'avoir pas vu "The age of Adaline" au cinéma, parce que l'histoire d'une femme qui a cessé de vieillir et qui se trouve obligée de refaire sa vie tous les dix ans, c'était une idée de base très prometteuse. Au final, ça donne une romance d'une niaiserie et d'une prévisibilité confondantes. Et non, même les abdos ciselés de Michiel Huisman ne rachètent pas cette horrible bouse. Je suis bien contente d'avoir économisé 10€. 

- Mardi, je reçois les coordonnées et le mot de présentation de ma partenaire du swap Perfect Strangers, une Anglaise de 28 ans prénommée Kim qui me contacte aussitôt par mail. Nous commençons à discuter. Elle semble très enthousiaste et adore le chocolat - Dolfin, me revoilà!

- Mercredi, je lâche mon boulot un peu plus tôt que prévu pour aller dès 16h30 faire la queue chez Brüsel Flagey, où Boulet dédicace à partir de 17h. Bien m'en prend: à 16h30, Boulet est déjà là et en train de dessiner, avec une file d'une dizaine de personnes devant lui. Entre 16h40 et 16h45, il débarque environ une trentaine de fans dans la librairie. Glups. Moi, je ressors avec mon "Par bonheur, le lait" orné d'un pirate à 17h tout pile. Youhou!

- Du coup, je file au Berger bouquiner devant un cocktail. Chouchou me rejoint à 18h30, et nous tentons de profiter du buffet italien malgré les hordes de pique-assiette - ces gens que je ne vois jamais là les autres jours, mais qui le mercredi soir se ruent sur les plats et prennent 5 exemplaires de tout sans se soucier d'en laisser pour les autres.

- Jeudi matin, Anne M. signale sur Facebook qu'elle ne parvient pas à trouver près de chez elle deux références d'aquarelles bien précises dont elle a besoin. Comme je dois passer chez Schleiper pour autre chose, je propose de les lui prendre s'ils les ont en stock et de les lui envoyer par la Poste. Je suis toute contente de pouvoir rendre un petit service à cette illustratrice dont j'adore le travail.

- L'après-midi, donc, je brave la pluie battante pour aller marcher et faire quelques courses. Premier arrêt: un magasin Mobistar, afin de recharger mon portable à carte. En essayant de payer, je m'aperçois que mon abrutie de banquière a annulé, non pas ma Visa pro comme convenu, mais ma Visa perso. Et me voilà tremblante de rage, rentrant chez moi au pas de course pour laisser un nouveau message écumant sur le répondeur de mon agence. Dès que cette histoire est enfin réglée, je demande à changer de conseiller.

- Apéro à la Belladone pour les 40 ans de Luvan. Gasparde et moi arrivons pas mal en avance, ce qui nous laisse le temps de siffler un cocktail et de descendre un truc à grignoter en papotant de nos soucis de santé chroniques ou du fait qu'en cas d'attentat, on ne veut pas que nos amoureux nous sauvent la vie au prix de la leur: on préfère mourir avec eux. Une prochaine fois, on discutera poneys et paillettes.

- Vendredi matin, alors que Chouchou finit à peine son échauffement, sa salle de sport (située à deux pas du Parlement Européen) est évacuée en raison d'une alerte à la bombe.

- L'après-midi, je fais quelques courses pour mon swap dans un centre-ville envahi par les policiers et les militaires: de la papeterie et une boule à thé en forme d'oiseau chez Hema, un ornement de Noël chez Maisons du Monde... Je résiste à deux bouquins chez Waterstone's, mais pas à deux fromages anglais chez Marks & Spencer - et dans la soirée, tentée par Laurie, je me commande ce bel ouvrage au concept irrésistible.

- Samedi, quand je me réveille, Bruxelles est en état d'alerte terroriste maximale. Le métro ne circule pas, et beaucoup d'établissements seront fermés aujourd'hui. Bon, ben on va annuler la visite de l'expo qu'on comptait aller voir et rester sagement au chaud chez nous. On a du thé, de quoi se faire à manger, et plein de travail (Chouchou) ou de critiques de livres à rédiger (moi).

- Ah, tiens. En plus, il neige.

- Malgré la présence de George Clooney, "Tomorrowland" m'ennuie encore davantage que "The age of Adaline". (Oui, je suis difficile en films.)

- Je ne sais pas si on peut avoir un cheese crush, mais si oui, le Blacksticks Velvet - lait de brebis, pâte persillée - est actuellement le mien.

- Dimanche, je manque tellement d'inspiration et de motivation qu'au lieu de me mettre à écrire ou de lancer une vidéo de fitness, je range un milliard de petits trucs en souffrance dans l'appart'. Evitement, quand tu nous tiens.

- En fin d'après-midi, Chouchou a une réunion de boulot; à son retour, nous testerons probablement "Jessica Jones", nouvelle série Netflix qui met en scène une héroïne un peu dark de l'univers Marvel.

Continuez à prendre soin de vous...

6 commentaires:

yuko a dit…

Toi aussi prends bien soi de toi. De France, nous pensons bien à vous. Amitiés.

ElanorLaBelle a dit…

Pour parler films: Je n'aime pas Blake Lively mais le pitch de Adaline me tentait bien. Au final, j'ai eu à peu de choses près la même réaction que toi. J'ai juste retenu deux, trois tenues que je trouvais jolies. Quant à Tomorrowland, hum, hum, je me suis royalement ennuyée. Je suis plutôt bon public, je serais donc tentée de pencher vers l'idée que ce sont juste deux mauvais films :)

Maman au chocolat a dit…

Toi aussi, prends bien soin de toi !
Bonne semaine :)

Petite G a dit…

J'ai détesté Adaline moi aussi ! par contre, je comptais voir Tomorrowland cette semaine, je vais y réfléchir du coup...
Tu nous diras si Jessica Jones relève le niveau !

Lorelei a dit…

on pense à toi et à tous les belges ;)
bizz

Katell a dit…

Hier soir, on a regardé Adaline, enfin, c'est surtout mon chéri qui a regardé le film car je me suis endormie au bout de 10 minutes (mais ça, cela ne signifie pas grand chose car je m'endors très facilement et cela n'a rien à voir avec le film). Quand j'ai demandé à mon cher et tendre ce qu'il en avait pensé, il m'a dit que c'était chiant (je reprends ces paroles car moi, j'utilise très peu ce mot que je n'aime pas beaucoup). Bon, il a quand même ajouté que l'actrice était très jolie et avait de belles coiffures, je ne crois pas que cela suffise pour sauver un film !