lundi 18 janvier 2016

"Miss Hokusai"




En 1814 à Edo (l'actuelle Tokyo), O-Ei est la disciple de son père, le célèbre peintre Hokusai. Malgré la renommée de ce dernier, tous deux vivent dans un logement crasseux et ne possèdent pas grand-chose - mais selon la jeune fille, deux paires de baguettes et deux pinceaux suffisent à leur bonheur. Bien que très douée, O-Ei vit dans l'ombre de celui qu'elle appelle par son prénom et ne cesse d'engueuler. Il faut dire que comme nombre d'autres grands artistes, Hokusai laisse un peu à désirer en tant qu'être humain. Il fréquente assidûment les bordels et, parce que la maladie le terrorise, ne va jamais voir sa cadette O-Nao, une petite aveugle qui a été placée dans un couvent local. Si elle passe beaucoup de temps à pallier les manquements de ce père si particulier, O-Ei s'efforce aussi de découvrir la vie par elle-même et de développer son propre style...

S'il n'a pas été très bien diffusé en France, cet anime de Keiichi Hara a néanmoins remporté le prix du jury au dernier festival international d'Annecy, et il me semble que c'est amplement mérité. Certes, il manque peut-être un peu d'un vrai fil directeur qui en aurait fait autre chose qu'une collection d'instantanés, mais visuellement, il est si beau! Cadrages, perspectives et couleurs prêtent à ses lieux emblématiques une atmosphère qui fleure bon la poésie. La problématique de la création est abordée sous un angle presque mystique, qui fait de l'art une sorte de lutte perpétuelle contre les forces du Mal. Et la BO aux accents rock d'abord surprenants se révèle un choix très pertinent pour illustrer l'élan de vie et d'indépendance qui pousse O-Ei en avant. Une très agréable découverte. 




1 commentaire:

Miss Hokusai streaming VF a dit…

Excellent film! J'ai beaucoup appréciée.