mardi 21 juin 2016

Les brunchs du dimanche (39): Living Room




Parmi les brunchs que je voulais tester depuis un petit moment, celui de Living Room dont j'avais lu beaucoup de bien sur internet. Hélas, il n'était servi que le samedi alors que ce jour-là, entre midi et deux, je suis généralement en train de pousser un caddie chez Delhaize ou de traîner des sacs de bouquins à revendre chez Pêle-Mêle. Mais depuis deux semaines, miracle: suite aux nombreuses réclamations de sa clientèle, Living Room ouvre aussi le dimanche. Nous étions donc tout à fait obligés de nous précipiter pour tester - d'autant que c'est à dix minutes à pied de chez nous.






Nous avions déjà brunché dans une boutique de fleurs ou une galerie d'art: pourquoi pas un magasin de meubles et d'objets de déco cette fois? Négligeant la terrasse et le rez-de-chaussée envahis par des familles, nous nous sommes perchés à l'étage presque vide. Je dois avouer que le menu ne m'a pas emballée au premier abord - je le trouvais terriblement classique. Deux formules: une sucrée à 15€, comprenant boissons chaude et froide, pain-beurre-confiture et, au choix, granola-yaourt-fruits frais ou pancakes-fruits frais; une salée à 20€ comprenant boissons chaude et froide, pain-beurre-confiture et, au choix, croque-monsieur jambon-cheddar-moutarde ou oeufs brouillés-bacon ou saumon ou club sandwich saumon-chèvre). Plus une carte proposant chacun des éléments à part, ainsi que de petits suppléments. Chouchou a commandé une formule sucrée plus un oeuf coque, et moi des pancakes aux fruits, un croque-monsieur et un jus pomme-poire. Quand ils sont arrivés sur la table, j'ai tout de suite révisé mon jugement...




Croque-monsieur au cheddar sur un excellent pain de campagne, bien grillé, accompagné d'une salade de pâtes aux courgettes, à la tomates, aux poivron rouges et aux raisins sacs ainsi que que de laitue. Dix fois plus gourmand que le croque-monsieur classique sur du vilain pain de mie blanc. De la même façon, les mouillettes de l'oeuf coque de Chouchou, taillées dans de mini-baguettes, étaient un peu les mouillettes platoniciennes idéales. On admirera également la taille des portions de pancakes et de granola, ainsi que la présentation soignée et ravissante des fruits sur le dessus. (Le granola était une véritable oeuvre d'art que Chouchou n'a malheureusement pas pensé à immortaliser avant de se jeter dessus.) C'est très rare que nous ne finissions pas nos assiettes, mais là, nous en avons laissé tous les deux - avec beaucoup de regret. Du classique comme ça, aussi copieux, joli et délicieux, j'en veux bien tous les dimanches! 

En sortant, je voulais acheter une petite théière comme celle qu'on nous avait apportée à table (je l'ai déjà en orange à Monpatelin, mais je la trouve tellement pratique que j'en aurais bien pris une aussi pour Bruxelles), puis j'ai commencé à discuter avec le sympathique propriétaire des lieux, comparant les autres adresses de brunch qu'on avait testées, et ça m'est complètement sorti de la tête. C'est ballot, il va falloir que j'y retourne un midi pour tester le lunch... A signaler: Living Room fait aussi espace de travail en journée. 

Place Jean Rey 8
1040 Bruxelles

3 commentaires:

Aurore a dit…

Ton article donne envie de refaire un tour à Bruxelles et de tester ce joli brunch!

mmarie a dit…

Pas très loin du bureau. Test possible (et tentant) en version lunch. Merci pour ce compte rendu !

Jeanne Blue a dit…

J'y suis allée en semaine pour travailler et je suis tombée sur un serveur qui ne parlait que l'anglais... Bizarre de ne pas pouvoir obtenir d'explications sur la carte dans sa langue dans un établissement de sa ville. J'ai pu éprouver la frustration que doivent souvent ressentir les flamands de Bruxelles!
Sinon chouette lieux et bons mets.