jeudi 8 décembre 2016

2016 : The good and the bad




THE BAD
♠︎ L'actualité: Sans même parler des morts d'artistes en cascade (je vieillis; c'est normal que les rangs des célébrités que j'apprécie commencent à s'éclaircir), 2016 aura été une année plus que funeste. L'atroce guerre en Syrie n'en finit pas, et l'accueil des réfugiés en Europe reste déplorable. Les attentats du mois de mars ont créé à Bruxelles une sale ambiance qui perdure à ce jour - je ne raffole pas de croiser des militaires armés à tous les coins de rue quand je fais mon shopping. Même si je ne crois pas qu'il finira par se concrétiser, le vote du Brexit en juin fut un choc énorme, mais bien moins hélas que l'élection de Donald Trump à la présidence des USA en novembre. J'ai l'impression d'assister à une montée du fascisme telle que dans les années 30, et je crains que 2017 ne soit encore pire. 
♠︎ Mes crises d'angoisse: De mi-février à mi-mai, puis de fin août à fin octobre, j'ai vécu un enfer mental quasi-continu que je ne souhaite à personne. Je ne vais pas revenir dessus, j'en ai déjà suffisamment parlé. Je suis bien contente d'en être sortie et je vais faire tout ce qui sera en mon pouvoir pour tenir la prochaine vague à distance. 

THE COULD HAVE BEEN BETTER
♣︎ Nos finances: Sujet que je ne détaillerai pas, un peu parce que ça ne concerne pas que moi et un peu parce que c'est assez ennuyeux. Oh, on n'a jamais été en danger de se retrouver à la rue, et on a même pu partir une semaine à Edimbourg. Mais ça a été une source supplémentaire d'inquiétude et de tension rentrée pour nous deux pendant presque toute l'année. Et notre dernier "grand" voyage - hors d'Europe - remonte à 2010 maintenant. J'ai des fourmis dans les jambes (et bien conscience que c'est un problème de privilégiée, raison pour laquelle je ne range pas ça dans la catégorie ci-dessus). 
♣︎ Mon boulot: Je bosse toujours sur le même genre de trucs, dont certains commencent franchement à me lasser. Et mon tarif du feuillet n'a pas augmenté depuis dix ans chez mon client principal. Pourtant, je me considère comme chanceuse de n'avoir connu aucune période de chômage technique, contrairement à beaucoup de mes collègues. J'adore ce métier et je continue à en vivre après plus de vingt ans (même si de moins en moins bien). En demander plus me semblerait exagéré par les temps qui courent. Ce qui ne m'empêchera pas de chercher à me diversifier un peu l'an prochain!
♣︎ Ma forme: J'ai repris tout le poids perdu pendant le premier semestre 2015 avec les vidéos de Jillian Michael, et même un peu plus. Je n'ai jamais été aussi grosse de toute ma vie. Mais j'ai découvert l'aerial yoga, et j'ai enfin réellement envie de me bouger deux fois par semaine. 

THE GOOD
♥︎ Mon couple: Malgré un contexte des plus moroses, Chouchou et moi ne nous sommes jamais aussi bien entendus. Nous avons frôlé la séparation en août 2015, mais depuis, nous avons très bien su corriger le tir l'un et l'autre. Notre couple a été ma principale source de bonheur et de réconfort tout au long de cette année, un vrai refuge contre le Méchant Monde du Dehors. 
♥︎ Ma famille: Après deux années durant lesquelles je n'avais vu ma soeur, David et mes neveux qu'une semaine en coup de vent pendant les vacances d'été, en 2016, ils sont venus nous rendre visite à Bruxelles en avril, et nous avons décidé de passer de nouveau Noël avec eux à Toulouse. Maintenant qu'Attila et Darklulu sont plus grands, j'adore passer du temps et faire des activités avec eux. Mon père continue à manquer à tout le monde, mais je veux profiter un maximum de ce qui me reste de famille proche. 

3 commentaires:

shermane a dit…

Est-ce que ton journal de bord t'aide à mieux gérer/anticiper tes crises d'angoisse ?
Pour ma part, je redoute déjà mon propre bilan car 2016 a de loin été la pire année, sur à peu près toutes les catégories que tu cites, sauf la famille. Va falloir trouver d'autres sources de réjouissances :)

MadeleineMiranda a dit…

J'aime toujours faire le bilan chaque année, et c'est intéressant de lire ceux des autres. La famille et le couple sont des points si importants, je trouve donc ton bilan positif! :)

ARMALITE a dit…

@MadeleineMiranda: Moi aussi j'adoredécouvrir les bilans des autres, si tu en fais un je le lirai avec plaisir! :-)