dimanche 24 septembre 2017

C'était la semaine où... (#38)




...une nouvelle éditrice dans une maison pour laquelle je bosse depuis longtemps m'a écrit: "Inutile de vous présenter, j'ai déjà entendu beaucoup de personnes de l'équipe chanter vos louanges". Ce qui m'a mise d'excellente humeur pour attaquer ma semaine de travail. 

...j'ai reçu mon nouveau Lumix, et hormis pour le fait que changer de format demande désormais une demi-douzaine de manips au lieu d'une seule, j'en suis très satisfaite.

samedi 23 septembre 2017

Les conversations absurdes #15


MOI (reniflant le crâne de Chouchou): Mmmmh, tu sens bon. 
CHOUCHOU (fièrement): Oui, je me suis fait un gommage. (Une seconde de pause.) En deux temps. 
MOI: Ah? 
CHOUCHOU (vaguement penaud): Oui, la première fois, je me suis trompé de tube et je me suis frotté avec de la mousse à raser.

vendredi 22 septembre 2017

They say youth is wasted on the young




En essayant les quelques pantalons qui me restaient durant le grand tri fait récemment dans ma penderie, j'ai dû me rendre à l'évidence: ma taille bien marquée, qui jusqu'ici avait toujours sauvé ma silhouette dodue, avait à son tour disparu dans les méandres de la quarantaine. Gros coup de déprime. 

mardi 19 septembre 2017

Ma PAL: état des lieux à la rentrée 2017




Le grand tri de début septembre a été l'occasion de faire du ménage dans ma PAL. Je me suis aperçue que plus un livre traînait dans celle-ci, moins il avait de chances d'être lu au final: je suis toujours intéressée en priorité par mes achats récents. Donc, il ne sert à rien de conserver des ouvrages pendant des années et des années comme ça m'arrive encore de le faire. Voici ce que contient mon étagère à ce jour (mais il est fort possible que j'en élimine encore une dizaine de livres très prochainement):

lundi 18 septembre 2017

C'était la semaine où... (#37)




...j'ai commencé un mail très enthousiaste à First Editions pour leur proposer de traduire le nouveau bouquin de Meik Viking, avant de me souvenir que l'auteur est danois et que je ne connais que deux mots dans sa langue: "Merci" et "Exactement" (j'ai regardé les 3 saisons de "Borgen"). Ce qui risque de faire un peu juste. 

...j'ai livré mon article d'invitée à Sarah von Bargen de Yes and yes; il paraîtra le 6 décembre. Je ne pense pas que ça va me rapporter grand-chose en termes de trafic vu que 99% de son lectorat ne parle pas français, mais je suis hyper contente de contribuer à mon blog préféré!

dimanche 17 septembre 2017

"It"


"It" est l'un des rares Stephen King que j'ai lus. Je l'ai découvert à l'époque de sa sortie en français, quand j'étais en prépa - ça remonte donc à trente ans tout rond. Pourtant, contrairement à beaucoup d'autres romans dont j'ai oublié les détails sitôt que je les ai refermés, il m'a laissé une impression très vivace. Je me souviens avoir adoré le style très introspectif de l'auteur, le fait qu'il consacrait beaucoup de temps aux scènes d'exposition, à la psychologie et au quotidien des personnages, et qu'il préférait entretenir une atmosphère angoissante plutôt que de multiplier les scènes d'horreur graphique. Et même si les adaptations de Stephen King au cinéma ou à la télé sont généralement décevantes, j'ai eu envie de voir ce que donnait ce film autour duquel les médias faisaient tant de tapage. 

L'histoire en bref, pour ceux qui ne la connaîtraient pas: dans une petite ville du Maine, des enfants disparaissent par vagues sans qu'on retrouve jamais leur corps. Et il en est ainsi depuis très longtemps. Le frère aîné d'une des petites victimes, Bill, a 13 ans et une bande de copains surnommés les Losers qui se font régulièrement harceler par les brutes de leur collège. Ensemble, ils se mettent à la recherche de Georgie dans les égouts de Derry; ensemble, ils commencent à être victimes d'hallucinations dans lesquelles revient un clown cauchemardesque baptisé Pennywise...

jeudi 14 septembre 2017

Les conversations absurdes #14


MOI (grognon): J'en ai vraiment ras-le-bol que BPost signale systématiquement les colis Amazon comme livrés la veille du jour où ils les apportent réellement. Quand je serai maître du monde, je ferai fusiller les responsables. 

mardi 12 septembre 2017

Ennuyeuse




A un moment de ma vie, j'ai été capable de sauter dans la mer du haut d'une falaise et de prendre des bains de minuit, de faire le grand écart facial et le pied à la main, de sortir avec le ventre à l'air et les fesses très modérément couvertes, de danser toute la nuit et d'aller directement au boulot le lendemain, de baragouiner l'espagnol et de tenir une conversation simple en japonais, de monter à cheval et de plonger avec des bouteilles, de chuter sans me faire mal et de mettre des coups de pied à la hauteur de ma tête, de m'envoyer en l'air un peu partout et souvent dans des endroits pas faits pour ça, de partir à l'étranger à l'arrière d'une moto, de peindre (pas très bien) à l'aquarelle, de manger tout ce que je voulais sans me poser de questions, de faire un gros repas le soir et de dormir quand même la nuit, de me foutre royalement de ce qui se passait dans le reste du monde, de changer de vie sur un coup de tête. 

dimanche 10 septembre 2017

C'était la semaine où... (#36)




...on a goûté la "tisane de bambou aux agrumes" achetée à Pairi Daiza. Composition: litchi, papaye, ananas, mangue, banane. Evidemment, j'ai trouvé ça dégueulasse: je déteste les fruits exotiques.

...on a passé notre première commande chez Uber Eats, avec un code de réduction qui n'a jamais fonctionné. Ce fut l'occasion d'ajouter, à la courte liste des maniaqueries de Chouchou, un niveau d'exigence insensé pour le transport des frites. Je peux pas comprendre, je suis pas belge.

mercredi 6 septembre 2017

Envies de septembre




Voir "Maudie" et "Dans un recoin du monde" au cinéma
Commencer la saison 2 de "The good place" le 20, la saison 11 de "The Big Bang theory" le 25
et la saison 2 de "This is us" le 2
...et tester aussi "Young Sheldon"

mardi 5 septembre 2017

La fin de l'anxiété?




Si j'ai toujours été d'un naturel plus inquiet que la moyenne, c'est en 2008, suite au décès d'une amie atteinte d'un cancer, que j'ai commencé à souffrir d'angoisses aiguës. Assez vite, je me suis mise à faire des attaques de panique, et au bout d'un an, j'étais dans un état si pitoyable que j'ai dû accepter de me faire mettre sous anxiolytiques. Pendant six mois, j'ai dormi 12 heures par jour et été complètement abrutie le reste du temps; j'ai aussi bouffé comme quatre et pris dix kilos que je n'ai jamais réussi à reperdre par la suite. Mais je pense vraiment que sur le coup, ça m'a sauvée. J'ai bien fait de les prendre - et encore mieux fait de les arrêter dès que je m'en suis sentie capable. 

lundi 4 septembre 2017

Ronde de poches de la rentrée: les livres envoyés et reçus



Armalite a envoyé "Le parfum des fraises sauvages" d'Angela Thirkell à Sabine (B)
qui a envoyé "Les années" d'Annie Ernaux à Sunalee (B)
qui a envoyé "Amelia" de Kimberly McCreight à Pauline (F)
qui a envoyé "La couleur du lait" de Nelly Leyshon à Rock'n'Laurette (F)

dimanche 3 septembre 2017

C'était la semaine où... (#35)




...mon père aurait eu 71 ans. 

...j'ai rusé comme un Sioux en surfant sur internet afin de ne voir aucun spoiler sur le finale de GoT avant de pouvoir le regarder, lundi soir.

mercredi 30 août 2017

Lectures d'Août 2017




ROMANS
- La beauté des jours (Claudie Gallay) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Comment Papa est devenu danseuse étoile (Gavin's Clemente-Ruiz) ♥︎
- Le début des haricots (Fanny Gayral) ♥︎♥︎♥︎
- Le tour du monde en 72 jours (Nellie Bly)
- Meet me at the Cupcake Café (Jenny Colgan) ♥︎♥︎
- Indice de bonheur moyen (David Machado) ♥︎♥︎
- Petites surprises sur le chemin du bonheur (Monica Wood) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Une histoire des abeilles (Maja Lunde) ♥︎♥︎♥︎
- Sang maudit (Ange) ♥︎♥︎♥︎
- Saving paradise T1: En proie au rêve (Lise Syven) ♥︎♥︎♥︎
- Le gang des rêves (Luca di Fulvio) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎
- Pachinko (Min Jin Lee) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Vous connaissez peut-être (Joann Sfar)

BEDE/MANGA
- Les nouvelles aventures de Lapinot: Un monde un peu meilleur (Lewis Trondheim) ♥︎♥︎
- Ornithomaniacs (Daria Schmitt) ♥︎♥︎♥︎
- Francis est papa (Jake/Claire) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Le jour où elle a pris son envol (Marko/Béka) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Gloutons & dragons T2 (Ryoko Kui) ♥︎♥︎♥︎
- March comes in like a lion T5 (Chica Umino) ♥︎♥︎♥︎
- Toutes mes nuits sans dormir (Leslie Stein) ♥︎♥︎

DIVERS
- Goodbye things: On minimalist living (Fumio Sasaki) ♥︎♥︎♥︎
- Le tango d'Antonella (Magali Le Huche) ♥︎♥︎♥︎

mardi 29 août 2017

"Game of Thrones": impressions sur la saison 7 (avec des tonnes de SPOILERS dedans)



La septième et avant-dernière saison de "Game of Thrones" vient juste de s'achever, et elle a été plus qu'un peu particulière. D'abord parce qu'on a largement dépassé ce qui est écrit dans les livres, et que l'histoire est désormais une découverte pour tout le monde. Ensuite parce qu'après de longues années à parler de l'arrivée de l'hiver et à voir se profiler la guerre contre les zombies des glaces, on aborde enfin l'affrontement final. Les personnages éparpillés sur deux continents depuis le début convergent les uns vers les autres pour des rencontres très attendues. 

dimanche 27 août 2017

C'était la semaine où... (#34)




...comme Chouchou dort vraiment très mal depuis quelques semaines, on a instauré la règle "Au lit à 22h sans écrans". Je savais que le livre en papier de bois d'arbre ferait un comeback triomphant dans l'autre moitié de notre lit, un jour.

...NeoOffice s'est mis à jour tout seul, perturbant salement mes habitudes de travail à moins de 48h d'une remise de trad. Je n'ai pas réussi à trouver comment "fixer" la police dans la fenêtre de caractères spéciaux; du coup chaque fois que je dois taper un "ç", un "à", un "é" majuscule ou un e dans l'o, c'est le drame.

mercredi 23 août 2017

"My stuff", formidable documentaire sur le minimalisme


Petri Luukkainen, jeune auteur et réalisateur finlandais, est en pleine crise existentielle. Quand sa petite amie l'a quitté trois ans plus tôt, il s'est mis à entasser des objets pour combler le vide laissé par son départ. Prenant conscience de l'absurdité de cette attitude, il décide de mener une expérience qu'il documentera avec sa caméra. Il va mettre absolument toutes ses affaires - électroménager, mobilier et vêtements compris - dans une unité de stockage. Puis, pendant un an, il récupèrera un objet par jour, et un objet seulement. Et il n'aura pas le droit d'acheter quoi que ce soit en plus.

Le premier jour, on le voit sortir de chez lui complètement nu avant l'aube, fouiller une poubelle pour y trouver un journal et courir à travers les rues enneigées mais désertes, le journal devant ses parties génitales, jusqu'à son unité de stockage où il récupère un manteau. Il dort enveloppé dans celui-ci à même le sol de son appartement vide. Le second jour, il attend qu'il soit presque minuit pour pouvoir récupérer deux objets d'un coup: une couette et une paire de chaussures. Au bout d'une semaine, il parvient à retourner au travail, et très vite, il laisse passer plusieurs jours sans se rendre à son unité de stockage.

mardi 22 août 2017

C'chicounou




Nous étions déjà fans de l'Oriento, le deuxième restaurant bruxellois du jeune chef Georges Baghdi Sar, mais nous n'avions pas encore testé son "bar à tapas libano-syrien" situé non loin de la place Flagey - une omission réparée depuis vendredi soir! 

Curieux de goûter un maximum de choses, nous avons choisi le menu dégustation pour 2 personnes comprenant 3 entrées froides, 2 entrées chaudes, 2 grillades et 2 salades pour 38€, plus une eau pétillante pour Chouchou et un verre de Syrah pour moi (d'habitude, j'évite de boire du vin rouge le soir, mais je raffole de celui-là pour son côté très parfumé et râpeux à la fois). 




Servis assez rapidement (il n'était que 19h et la salle était encore presque vide), nous nous sommes partagé des feuilles de vigne, une aubergine fumée en sauce et surtout un moutabale peu photogénique mais sublime à s'en lécher les doigts. 




Après ça, des petites saucisses boeuf-agneau piquantes (il en manque deux dans le plat, déjà englouties avant que je pense à faire une photo) et une portion généreuse de foul mdamas: des fèves à la crème de sésame et au citron, une véritable tuerie engloutie sans le moindre remords vu que, hé, les légumes secs, c'est excellent pour la santé!




Pour conclure, brochette d'agneau et gambas grillées avec leur petite salade verte. Et comme à ce stade on n'avait plus faim du tout, on s'est passés de dessert. C'était un repas excellent, et nous reviendrons volontiers chez C'chicounou. Deux bémols cependant: la salle devient assez bruyante quand elle se remplit (à partir de 19h30 ce jour-là), et le restaurant n'accepte que les paiements en liquide.

Rue de la Levure 29
1050 Bruxelles
Ouvert du lundi au samedi, de 18h à 23h

lundi 21 août 2017

Sale touriste




D'après tout ce que je lis sur internet et les commentaires que me laissent aimablement des gens auxquels je n'ai jamais demandé leur avis sur la question, il n'existe qu'une seule bonne manière de voyager: à savoir, s'immerger dans la Natûûûre. Si tu vas en Norvège, il faut voir des fjords. Si tu vas au Maroc, te balader dans le désert à dos de chameau. Si tu vas en Thaïlande, arpenter la jungle autour de Chiang Mai est le minimum syndical. Pour les USA, New York est une destination tolérable grâce au cinéma qui a surexcité l'imaginaire collectif à son sujet, sinon, c'est tournée obligatoire des parcs nationaux. On est prié de s'extasier dûment sur le bon air pur, la faune et la flore sauvages, les paysages quand même autrement plus grandioses que nos villes bétonnées. Sinon, on n'est pas un voyageur - juste un sale touriste moutonnier. Nonobstant le fait qu'il y a sans doute autant de vacanciers étrangers dans les fjords norvégiens, le désert marocain et la jungle thaïe qu'à Oslo, Marrakech ou Bangkok, et que si l'endroit était aussi sauvage que le fantasment ceux qui en font la pub, ils ne seraient jamais arrivés jusque là en premier lieu. 

dimanche 20 août 2017

C'était la semaine où... (#33)




...nous avons décidé de ce que nous voulions faire en Irlande début octobre. Pas de road trip en fin de compte, mais deux villes au lieu d'une: Galway (qui l'a emporté d'une courte tête sur Cork) et Dublin, avec peut-être une journée à Kilkenny au milieu. Pour voir la Chaussée des Géants qui se trouve tout au nord, il faudra revenir une autre fois.

...j'ai lancé une nouvelle ronde de poches et, malgré une période traditionnellement hyper creuse sur les blogs, reçu 30 demandes d'inscription - dont deux qui sont hélas arrivées trop tard. Que les participantes n'oublient pas de m'envoyer le titre de l'ouvrage qu'elles ont choisi de faire découvrir à leur correspondante, et d'accuser réception de celui qui leur est parvenu!

jeudi 17 août 2017

"Art is comic" au MIMA: où sont les femmes?




C'est en avril dernier, après les attaques terroristes à Bruxelles, qu'est née l'idée de cette exposition: une réponse humoristique à la haine. Le concept est merveilleux et bien exécuté, avec des artistes dont le travail met en lumière les travers de la société qui contribuent à alimenter la violence et les tourne habilement en ridicule, tout en conservant un côté généralement esthétique et accessible à tous (chose assez rare dans l'art contemporain pour être soulignée).

mardi 15 août 2017

Trois intentions pour la rentrée




Oui, je sais, on est à peine le 15 août. Mais déjà, on sent un début de reprise d'activité. Les soldes sont terminés et les collections automne-hiver ont fait leur apparition dans les magasins; mes éditrices et mes interlocuteurs pour les deux blogs rentrent peu à peu de vacances; quant à la météo, à Bruxelles, elle a viré à l'automne depuis belle lurette. Surtout, j'ai passé un séjour affreux chez ma mère, au point que j'ai renoncé à en raconter les trois derniers jours ici, et quitté Toulouse dans un état moral assez pitoyable. Du coup, j'ai besoin de me fixer des objectifs pour avancer au lieu de pleurnicher sur des choses qu'il n'est pas en mon pouvoir de changer. Voici donc mes trois intentions principales pour la rentrée.

dimanche 13 août 2017

Ronde de poches de la rentrée




Pour ce mini-swap, je vous propose d'envoyer à quelqu'un un livre que vous avez particulièrement aimé, et recevoir de quelqu'un d'autre un livre que lui-même a particulièrement aimé. Du coup, le choix des ouvrages ne tiendra pas compte des goûts du destinataire. En effet, je me suis aperçue lors des rondes de poches précédentes qu'en indiquant des thèmes spécifiques, une proportion significative de participants recevaient des livres qu'ils avaient déjà lus, et je me suis dit que ce serait plus sympa que chacun sorte de sa zone de confort littéraire et, avec un peu de chance, fasse une vraie découverte.

samedi 12 août 2017

Please welcome: Moody & Cookie!




Durant notre séjour à Oslo, nous avons décidé que nous voulions que les voyages prennent une part de plus en plus grande dans notre vie. Notre objectif principal est désormais de trouver des moyens d'en faire davantage, et de les mettre en valeur le mieux possible. Dans cette optique, nous avons créé un nouveau compte Instagram: @moodyandcookie. Nous avons commencé par y republier des photos de nos vacances norvégiennes qui avaient déjà été vues sur le compte de Chouchou, mais à partir de maintenant, nous ne l'alimenterons qu'avec des images inédites. Afin de toucher un public plus large, tous les textes seront en anglais et mélangeront infos touristiques et point de vue personnel. J'espère vous y retrouver nombreux!

vendredi 11 août 2017

[TOULOUSE] Toulousescape: Le mystère de la dame rouge




Pour cette seconde salle de la semaine, réputée très difficile selon les avis des joueurs passés avant nous, Chouchou et moi avions fait appel à notre copain Kettch que nous n'avions pas réussi à voir depuis longtemps et qui se trouvait justement en vacances à Toulouse en même temps que nous. Il n'avait encore jamais eu l'occasion de tester un escape game; c'était donc une bonne occasion!

Lily Black a été assassinée dans des circonstances étranges - puis, l'un après l'autre, tous les membres de sa famille proche. Chaque fois, une mystérieuse dame habillée tout de rouge a été aperçue sur les lieux. Alors que nous enquêtons sur cette série de crimes, nous sommes enlevés, et c'est donc les yeux bandés, guidés par notre maître de jeu Sandrine, que nous pénétrons dans la salle de jeu...

jeudi 10 août 2017

[TOULOUSE] Adventure Rooms: Le tour du magicien




Si nous avions déjà fait les deux salles actuellement proposées par l'Adventure Rooms de Toulon, nous n'avions en revanche essayé aucun des scénarios (tous différents car développés au niveau local) proposés par l'antenne toulousaine de cette franchise. Sur les quatre disponibles, j'ai choisi "Le tour du magicien" pour son thème original - nous commençons à en avoir un peu marre des décors de bureaux et de laboratoires ainsi que des évasions ou cambriolages en tout genre. 

mercredi 9 août 2017

Une semaine à Toulouse #6




Mardi

8h30. Je suis réveillée depuis un quart d'heure et traîne au lit avec un début de migraine virulent, quand soudain! Le jardinier de ma mère commence à passer la tondeuse devant la fenêtre ouverte de notre chambre. J'ai rarement imaginé autant de façons de trucider quelqu'un en aussi peu de temps. 

Aujourd'hui, donc: 18° et pluie. La robette et les sandales étant exclues, je me décide à me rabattre sur un vieux jean à genou troué que j'avais laissé ici du temps de la maladie de mon père. C'est du 38 et je rentre encore dedans, alléluia! Par contre, je n'avais pas porté de pantalon depuis 3 ans (ou 4?) et je me sens horriblement négligée avec mon T-shirt et mes Converse basses.

mardi 8 août 2017

Une semaine à Toulouse #5




Lundi

"Hé ben, avec vous, y'a jamais de restes!". Seigneur, empêchez-moi de répondre: "Oui, mais je ne petit-déjeune pas et je ne m'enfile pas deux plaques de chocolat plus un paquet de biscuits dans l'après-midi; du coup, une cuisse de poulet et une portion de salade de tomates, ça ne me paraît pas délirant comme lunch". 

Il a l'air de faire moins chaud aujourd'hui; je vais mettre ma robe noire en dentelle anglaise bien épaisse entièrement doublée. 

lundi 7 août 2017

Une semaine à Toulouse #4




Dimanche

Les tomates sont trop grosses; la pâte feuilletée sortie prématurément du frigo refuse de se décoller du papier sulfurisé; on n'a pas de cercle à tarte. Je prédis un énorme ratage. 

...Finalement, ma Tatin de tomates est méga bonne. Pour le recyclage dans la voyance, je crois que c'est mort.

dimanche 6 août 2017

Une semaine à Toulouse #3




Samedi

La moitié du temps, on ne m'écoute pas quand je parle; l'autre moitié, on entend l'inverse de ce que j'ai dit - et en plus, on m'engueule. Je suis à deux doigts de la crise de nerfs. 

Un des bébés de Huan Huan est mort dans la nuit, Darklulu est au plus mal. 

samedi 5 août 2017

Une semaine à Toulouse #2




Vendredi 

Je n'ai toujours pas reçu le virement qui devait arriver sur mon compte fin mai, puis fin juin, puis fin juillet - et bien entendu, pas davantage le virement suivant prévu pour fin juillet. J'essaie de rester calme, mais plus de 5000€ de trou dans ma trésorerie, ça fait mal.

Ma mère hurle dix bonnes minutes sur sa souris sans fil qui ne fonctionne pas, dans le registre: "Heureusement qu'on m'avait dit qu'il n'y avait jamais de problème avec les Mac!" ("on" = moi, qui me trouve dans la pièce voisine), avant de se rendre compte qu'elle a oublié de l'allumer.

vendredi 4 août 2017

Une semaine à Toulouse #1




Jeudi

S'il y a de la clim' dans cet Intercités, on ne peut pas dire qu'elle fasse beaucoup d'effet. Le grand jeu des cinq prochaines heures: bouger le moindre possible et ne pas me toucher moi-même.

Identification d'un nouveau super-pouvoir pourri: systématiquement choisir un mauvais bouquin pour meubler mes longs trajets.

mercredi 2 août 2017

Envies d'août




Voir "Hirune Hime" au cinéma
Manger un bibimbap au Boli Café
Se faire un goûter-lecture au Chapristea
Tester les cocktails du Fat Cat ou de l'Apothicaire
Essayer la salle "Dame rouge" de Toulousescape
Aller dîner au C'chicounou
Boire un verre sur la terrasse du Grand Casino Viage
Aller voir l'expo de street art The crystal ship
Commencer une série de livres photos avec les jolies couvertures Rifle Paper
Lire le nouveau Lola Lafon
Organiser (peut-être) un swap de rentrée
Préparer le voyage en Irlande de début octobre
Mener à bien mon challenge pompes

mardi 1 août 2017

Lectures de Juillet 2017




ROMANS
- La maison au bord de la nuit (Catherine Banner) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- La librairie de la place aux herbes (Eric de Kermel) ♥︎♥︎
- Rotherweird (Andrew Caldecott)
- How to stop time (Matt Haig) ♥︎♥︎
- La mélodie familière de la boutique de Sung (Karin Kalisa) ♥︎♥︎♥︎
- La fourmi rouge (Emilie Chazerand) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Le parfum des fraises sauvages (Angela Thirkell) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Not working (Lisa Owens) ♥︎
- One of us is lying (Karen M. McManus) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Il est temps de suivre un régime et d'apprendre à voler (Michelle Ballanger)
- Today will be different (Maria Semple) ♥︎
- Dernier été à Tokyo (Cécilia Vinesse) ♥︎♥︎♥︎
- Less (Andrew Sean Greer) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎

BEDE/MANGA
- L'homme de la mer (Jang Deok-Hyun) ♥︎♥︎
- Dernière heure T1 (Yû) ♥︎
- J'aime le nattô (Julie Blanchin Fujita) ♥︎♥︎♥︎♥︎

DIVERS
- Milk and honey (Rupi Kaur) ♥︎♥︎♥︎

dimanche 30 juillet 2017

C'était la semaine où... (#30)




...la dame assise à côté de moi dans le TGV a reçu un coup de fil pour l'informer du suicide d'une de ses amies; du coup, elle a passé le reste du voyage à téléphoner en sanglotant bruyamment et en se mouchant dans un Kleenex vite désintégré. Coincée contre la fenêtre, j'aurais donné cher pour être ailleurs.

...pendant mon absence, j'ai reçu une mystérieuse lettre recommandée avec accusé de réception qui, comme je ne suis pas allée la chercher à temps au bureau de Poste, est repartie à son expéditeur sur Paris. J'ai déclaré mes revenus 2016 avant la date-butoir; je ne dois de sous à personne et je ne risque pas d'avoir chopé une contravention vu que je ne conduis pas. Tout de même, ça me turlupine.

samedi 29 juillet 2017

Tostaky-Chantilly




Je suis assise sur une des banquettes en velours vert de la brasserie où j'aime venir bouquiner l'après-midi. Un thé glacé trop sucré devant moi, je lis l'histoire d'un auteur bientôt quinquagénaire confronté à son propre vieillissement. J'ai les pieds gonflés dans mes sandales à talon et je transpire dans ma robe en lin rose pâle. Tout à l'heure, j'ai déjeuné avec une amie et sa fille de 15 ans qui mesure une tête de plus que moi; on a parlé de la sexualité des ados et je me suis sentie antique en repensant à mes premières expériences - si loin. Mon esprit vagabonde. Il serait temps de commencer à organiser notre prochain séjour en Irlande. Vaut-il mieux que j'achète un lave-vaisselle ou que je mette des sous de côté pour changer mon MacBook rapidement? Avec tous les magasins de fringues qu'il y a dans le centre-ville, c'est quand même fou de ne pas réussir à trouver UN débardeur noir en coton épais avec des bretelles un peu larges. Est-ce qu'on réserve un escape game pendant les vacances à Toulouse? Dans un coin de la salle s'élèvent, en sourdine, les premières mesures d'une de mes chansons préférées de tous les temps.

Nous survolons des villes, des autoroutes en friche...

mercredi 26 juillet 2017

Où je recommence à faire des projets



Je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite, mais depuis sept ans, j'ai cessé de faire des projets d'avenir. 

Au mois de septembre 2010, on a diagnostiqué un cancer à mon père, et j'ai aussitôt mis entre parenthèses mes projets de grands voyages - je ne voulais pas être à l'autre bout du monde si son état empirait brusquement. Pendant deux ans, j'ai vécu entre Bruxelles, Toulon et Toulouse selon un planning soigneusement calculé et en passant une bonne partie de ma vie dans des TGV. Au final, mon père est mort en octobre 2012, et je n'étais quand même pas près de lui ce jour-là. 

mardi 25 juillet 2017

"Bruxelles est un plaizier" au Bozar




Depuis 40 ans, la boutique Plaizier et ses cartes postales qui montrent la ville sous tous les angles sont une véritable institution à Bruxelles. En ce moment, on peut admirer des centaines d'entre elles au Bozar, classées par quartier ou par thème. Une bonne occasion de mesurer l'évolution architecturale de la capitale belge et de découvrir certains lieux - notamment les maisons Art Déco les moins connues. 

lundi 24 juillet 2017

Où j'achète mes jolies robes




Mes Instagram du week-end dernier m'ont valu plein de compliments sur mes robes. C'est drôle, parce que dans mon groupe d'amies à Bruxelles, je ne suis de loin pas la mieux habillée: Sunalee et Gasparde, par exemple, savent coudre et se font des vêtements magnifiques avec des tissus aux imprimés sublimes qu'elles commandent parfois jusqu'à Hong-Kong. Et même si j'admire beaucoup le résultat, je sais que je ne vais jamais pouvoir en faire autant: d'abord je n'ai pas la place d'installer un atelier couture, ni à Bruxelles ni à Monpatelin; ensuite, je ne possède ni la patience ni la précision nécessaires pour me lancer dans ce genre d'entreprise. Du coup, je me rabats sur ce qui est disponible dans le commerce! 

dimanche 23 juillet 2017

C'était la semaine où... (#29)




...j'ai reçu un service de presse en format numérique, ouvert le fichier sur mon iPad juste pour vérifier qu'il avait bien chargé et relevé la tête une heure plus tard en ayant lu la moitié du bouquin. Oups.

...on m'a proposé un projet tellement secret que j'ai dû signer une clause de confidentialité pour la seconde fois de ma carrière. Même après négociation, l'à-valoir n'est pas considérable, mais ça fera joli sur mon CV. (Et avec un peu de chance, ça se vendra si bien que je me rattraperai sur les droits d'auteur excédentaires - on peut toujours rêver!)

jeudi 20 juillet 2017

Trois ans d'escape games, un petit récapitulatif




Ce mois de juillet marque le troisième anniversaire de notre découverte des escape games. Comme nous avons depuis lors testé pas mal de salles dans plein d'endroits différents, j'ai pensé qu'un petit récapitulatif s'imposait pour mes archives personnelles, et aussi parce que ça pourrait intéresser certains d'entre vous en quête d'un bon scénario dans votre coin! (Cliquez sur les noms pour accéder à mes critiques détaillées.)

mardi 18 juillet 2017

J'essaie d'apprendre...




...à demander - de l'aide, ou autre chose - sans avoir honte
...à m'autoriser la tristesse parfois, et à l'exprimer
...à faire la sourde oreille quand mon-cerveau-ce troll est en roue libre
...à ne pas stresser pour des trucs qui n'en valent pas la peine
...à être plus affectueuse même quand je n'ai rien bu

dimanche 16 juillet 2017

C'était la semaine où... (#28)




...la robe palmier commandée en soldes chez Collectif est arrivée une heure avant la fin de la promo à -25% supplémentaires sur le site de la marque, et elle m'allait super bien. Malgré ça, j'ai résisté à l'envie d'en acheter une autre (avec un motif d'ombrelles japonaises cette fois). Je commence à avoir de nouveau un stock de vêtements d'été à ma taille et ça n'aurait pas été raisonnable.

...du coup, je me suis dit que j'allais faire un tri dans ma penderie, et j'ai essayé tous les trucs que je n'avais pas portés depuis un moment. Bien entendu, je ne rentre plus dans mes robes préférées (la verte avec les pommes, la jaune avec les pois, la crème avec les chats) - alors que j'ai dû les mettre royalement trois fois chacune pour les économiser. Pfffff.

vendredi 14 juillet 2017

"One day at a time" saison 1




Ex-infirmière dans l'armée américaine, Penelope Alvarez est retournée à la vie civile après une campagne en Afghanistan durant laquelle elle a été blessée à l'épaule. Elle a dû se séparer de son mari Victor, également soldat et souffrant de SPT, et élève désormais ses enfants Elena et Alex avec l'aide de sa mère cubaine, Lydia...

jeudi 13 juillet 2017

Où j'apprends à faire des cocktails à base de rhum chez Life Is Beautiful




Mardi matin, Chouchou m'annonce: "J'avais complètement oublié, mais j'ai une formation aujourd'hui, de 18h à 21h". Un peu plus tard, sur la page Facebook de mon bar à cocktails préféré, je vois qu'un désistement de dernière minute a libéré une place pour la masterclass qu'ils organisent le soir même - cette masterclass à laquelle j'avais hésité à m'inscrire parce que je suis difficile à faire bouger les soirs de semaine. C'est un signe: j'envoie aussitôt à Karoline et Harouna un message dont le contenu peut se résumer par "Moi! Moimoimoimoimoi!".