lundi 1 mai 2017

C'était la semaine où... (#17)




...j'ai attaqué la traduction du dernier tome de "La loi du millénaire" de Trudi Canavan, qui devrait (beaucoup) m'occuper jusqu'à la fin du mois prochain.
...comme je suis une piètre pâtissière (et que je ne mange pas de sucre ajouté en ce moment), au lieu d'un gâteau, j'ai fait une pizza d'anniversaire à Chouchou. Ca ne valait pas les merveilles napolitaines de Marco, mais y'avait plein d'amour dedans - ainsi que de la courgette, des champignons, du fromage et des oeufs.
...j'ai testé le masque EggPore au blanc d'oeuf de la marque coréenne Tony Moly. Bilan: j'aime beaucoup la texture de crème fouettée; à la fin ma peau était plus douce et mes pores visiblement resserrés. Par contre, c'est un poil galère à rincer une fois sec.
...j'ai fait découvrir les ravioles de Romans à Chouchou qui, de façon assez prévisible, a adoré. Et cette fois, je ne les ai pas fait cuire à la bouilloire mais sur ma gazinière, comme une personne civilisée qui a quelqu'un d'autre sous la main pour allumer le feu.
...histoire d'oublier les vicissitudes des élections, je me suis offert un nouveau tapis pour mon bureau. Quand je l'ai montré à Chouchou, il m'a dit: "Ca ressemble à un Jackson Pollock". Je crois qu'il ne veut pas que je sois heureuse.
...j'ai fait envoyer par Amazon le même bouquin à deux amies qui pourraient bien bénéficier de sa lecture. Juste parce que je ne supporte plus de voir de chouettes personnes manquer de confiance en elles alors qu'il y a tant de gros cons extrêmement sûrs d'eux.
...mon billet sur le premier tour des élections présidentielles et celui sur les mauvaises raisons de s'abstenir ou de voter blanc au second tour ont tous les deux été Coup de coeur sur HelloCoton. Le second est même devenu, en moins de 48h, mon billet le plus lu dans l'histoire du blog -  passant la barre des 12 000 vues et détrônant le récit de ma première coloscopie. Bref, ce qui banque sur internet, c'est les situations merdiques (pardon).
...in extremis, je me suis aperçue que suite à la fermeture de mon compte bancaire professionnel, j'aurais dû envoyer un mandat SEPA à ma banque pour permettre au Trésor Public de prélever le 3 mai sur mon compte personnel ce qui me reste de TVA à lui reverser. Vivent les imprimantes scanner, et vive internet qui permet de transmettre des documents urgents à l'autre bout du pays en un seul clic.
...j'ai passé toute une journée à croire qu'une amie était fâchée contre moi, et puis finalement non, ouf!
...nous avons testé le resto de sushis qui a récemment ouvert à Monpatelin. Beaucoup de choix dans le menu, prix raisonnables et qualité très correcte. En plus, ils livrent. Ce sera bon d'avoir une autre option que la pizza les soirs de flemme ou de frigo vide.
...j'ai enfin réussi à manger aux Tables de la fontaine, le resto toulonnais n°1 sur Trip Advisor, et effectivement, ça valait la peine. De la cuisine maison délicieuse, avec des portions généreuses, des tarifs modérés et un service hyper agréable. On reviendra.
...on est allés se balader au Mourillon par une journée ensoleillée mais assez venteuse pour que les plages soient quasiment désertes - j'aime mieux ça que quand elles sont bondées et qu'il fait 36°, en plein mois d'août. On a bu un smoothie sur les canapés du Vog avec la mer dans le dos et failli s'endormir là tous les deux.
...on a survécu à de grosses courses à Carrefour Mayol un samedi après-midi. Et récupéré au passage quelques trucs qui vont nous faciliter la préparation des repas pour deux, genre un faitout, parce que cuire 250g de spaghetti dans une casserole de 20 cm de diamètre, c'est pas franchement évident.
...à la faveur d'une photo, je me suis aperçue que Monpatelin était jumelé avec le patelin d'une amie  très chère qui vit à l'étranger. Si c'était pas le destin!
...on a revu "Vacances romaines" en DVD. Hé bien, même si c'était gentiment cucul à la base, ça a beaucoup moins mal vieilli que d'autres films d'Audrey Hepburn. (Oui, c'est vous que je regarde, "Breakfast at Tiffany's" et surtout "Funny face".)
...j'étais d'excellente humeur en revenant de faire mon marché, le cabas plein de bonnes choses (dont une bouteille de Tariquet et une de liqueur de cassis bio, plus un gros bouquet de pivoines rouges). Et puis au niveau des derniers stands, j'ai croisé une blondasse qui tractait en bleu marine, entourée de gros types rougeauds à la mine joviale, et je me suis dit que j'avais bien fait d'acheter à boire. J'ai vraiment très peur du résultat de dimanche prochain.

Je vous rappelle que le challenge Instagram #100happydays a commencé samedi, et qu'il n'est pas trop tard pour vous joindre à nous même si vous avez manqué les deux premiers jours! Utilisez le tag #rosenoir2017. 

2 commentaires:

Isabelle Pernot a dit…

Je suis désolée de t'avoir fait passer, bien malgré moi, une mauvaise journée !

ARMALITE a dit…

Isabelle: Ne sois pas désolée, j'étais l'artisan de ma propre mauvaise journée (je me comprends).