mardi 2 mai 2017

Les dépenses intentionnelles d'avril




Les dépenses intentionnelles que j'ai faites ce mois-ci
Immatériel:
Goûter au Chamo, smoothies au Vog
5 restos (Takumi, Knees to Chin, Dam Sum, L'Oriento, sushis à Monpatelin)
Escape game Adventure Rooms Provence (avec 50% de réduction)
2 livres numériques
Matériel:
22 livres, 1 magazine (Flow français)
4 bouquets (renoncules blanches et rouges, tulipes oranges et jaunes, pivoines roses, pivoines rouges)
Tasse à thé lapin Sobi Graphie
Les dépenses que j'ai envisagées et renoncé à faire
Diverses plantes d'intérieur: celles qui me plaisaient réclamaient un arrosage hebdomadaire, or Chouchou devait m'accompagner en France pendant les trois semaines où j'y restais pour les élections. Mais ça risque de n'être que partie remise: j'adore les plantes, et malheureusement, elles ne tiennent jamais très longtemps avec moi, donc le taux de renouvellement est toujours élevé!
Une bougie parfumée Ocean Mint: l'odeur était divine, mais je n'ai même pas encore entamé la bougie Tomate-Basilic achetée en février, et j'en avais déjà une douzaine d'autres en stock avant ça.
Participer à l'événement The other tea time au LIB: je n'étais pas censée manger de sucre ajouté ce mois-ci, donc, les gâteaux maison auraient constitué une tentation inutile!
Des Miz Mooz Fontaine: elles sont la synthèse idéale des 12 paires de chaussures rouges que j'ai dans mes placards. Oui mais voilà: j'ai déjà 12 paires de chaussures rouges dans mes placards.

Bilan du mois:
Des dépenses que j'aurais pu éviter - la tasse, les broches et les cosmétiques, notamment, dont je n'avais pas du tout besoin. Mais j'étais frustrée de ne pas pouvoir manger de sucre et ça s'est ressenti dans ces petits craquages shopping. Le tapis, en revanche, était un achat prévu depuis longtemps et dont je me réjouis de m'être enfin occupée.

7 commentaires:

Aglaé a dit…

Il est très joli, ton tapis ! J'aime beaucoup, cela apporte beaucoup plus de chaleur à une pièce.
Pour les plantes, tu peux sélectionner des espèces résistantes qui ne nécessitent presque aucun soin. Avec un bon emplacement, elles devraient survivre, comme notre vieux ficus qui a survécu au célibat de mon mari (pas d'arrosage, c'est surfait d'arroser les plantes) et à l'enfance de notre shiba (phase : je déterre les plantes et je les mange).
Bonne journée,
Aglaé

ARMALITE a dit…

J'arrive à tuer des CACTUS.

Sunalee a dit…

En bougeant un disque hier, j'ai redécouvert un cactus toujours en vie dans un coin sombre. Il survit apparemment très bien avec l'humidité ambiante qui est plutôt limitée vu qu'il est près d'un radiateur et d'une chaîne hifi qui chauffe. A vrai dire, je m'en fous royalement, ce n'est pas moi qui l'ai acheté !
A part ça, je tue des plantes aussi, parfois très mystérieusement et très subitement.

ARMALITE a dit…

Disons que toi, sur la quantité, ça doit faire un taux de perte acceptable. Moi on est à 100% sur le moyen terme :'-(

Sunalee a dit…

Pour te rassurer: les plantes d'intérieur sont bien plus difficiles à garder que celles du jardin. A mon bureau, la première année, j'ai eu 100% de pertes. Depuis que j'ai pris des boutures de plantes de mes collègues, ça va beaucoup mieux.

ARMALITE a dit…

Je me sens quand même comme un assassin de plantes, snif!

Anneso a dit…

Bon,ce mois-ci je commence à faire un bilan "dépenses intentionnelles immatérielles/matérielles etc ".
Sauf que ça démarre mal: en allant mater le site Etsy ,j'ai craqué sur 2 bijoux Shlomit Ofir...et là je mets un smiley "sourire avec les dents" (mon préféré avec les smileys poo et vomito)