mardi 22 août 2017

C'chicounou




Nous étions déjà fans de l'Oriento, le deuxième restaurant bruxellois du jeune chef Georges Baghdi Sar, mais nous n'avions pas encore testé son "bar à tapas libano-syrien" situé non loin de la place Flagey - une omission réparée depuis vendredi soir! 

Curieux de goûter un maximum de choses, nous avons choisi le menu dégustation pour 2 personnes comprenant 3 entrées froides, 2 entrées chaudes, 2 grillades et 2 salades pour 38€, plus une eau pétillante pour Chouchou et un verre de Syrah pour moi (d'habitude, j'évite de boire du vin rouge le soir, mais je raffole de celui-là pour son côté très parfumé et râpeux à la fois). 




Servis assez rapidement (il n'était que 19h et la salle était encore presque vide), nous nous sommes partagé des feuilles de vigne, une aubergine fumée en sauce et surtout un moutabale peu photogénique mais sublime à s'en lécher les doigts. 




Après ça, des petites saucisses boeuf-agneau piquantes (il en manque deux dans le plat, déjà englouties avant que je pense à faire une photo) et une portion généreuse de foul mdamas: des fèves à la crème de sésame et au citron, une véritable tuerie engloutie sans le moindre remords vu que, hé, les légumes secs, c'est excellent pour la santé!




Pour conclure, brochette d'agneau et gambas grillées avec leur petite salade verte. Et comme à ce stade on n'avait plus faim du tout, on s'est passés de dessert. C'était un repas excellent, et nous reviendrons volontiers chez C'chicounou. Deux bémols cependant: la salle devient assez bruyante quand elle se remplit (à partir de 19h30 ce jour-là), et le restaurant n'accepte que les paiements en liquide.

Rue de la Levure 29
1050 Bruxelles
Ouvert du lundi au samedi, de 18h à 23h

lundi 21 août 2017

Sale touriste




D'après tout ce que je lis sur internet et les commentaires que me laissent aimablement des gens auxquels je n'ai jamais demandé leur avis sur la question, il n'existe qu'une seule bonne manière de voyager: à savoir, s'immerger dans la Natûûûre. Si tu vas en Norvège, il faut voir des fjords. Si tu vas au Maroc, te balader dans le désert à dos de chameau. Si tu vas en Thaïlande, arpenter la jungle autour de Chiang Mai est le minimum syndical. Pour les USA, New York est une destination tolérable grâce au cinéma qui a surexcité l'imaginaire collectif à son sujet, sinon, c'est tournée obligatoire des parcs nationaux. On est prié de s'extasier dûment sur le bon air pur, la faune et la flore sauvages, les paysages quand même autrement plus grandioses que nos villes bétonnées. Sinon, on n'est pas un voyageur - juste un sale touriste moutonnier. Nonobstant le fait qu'il y a sans doute autant de vacanciers étrangers dans les fjords norvégiens, le désert marocain et la jungle thaïe qu'à Oslo, Marrakech ou Bangkok, et que si l'endroit était aussi sauvage que le fantasment ceux qui en font la pub, ils ne seraient jamais arrivés jusque là en premier lieu. 

dimanche 20 août 2017

C'était la semaine où... (#33)




...nous avons décidé de ce que nous voulions faire en Irlande début octobre. Pas de road trip en fin de compte, mais deux villes au lieu d'une: Galway (qui l'a emporté d'une courte tête sur Cork) et Dublin, avec peut-être une journée à Kilkenny au milieu. Pour voir la Chaussée des Géants qui se trouve tout au nord, il faudra revenir une autre fois.

...j'ai lancé une nouvelle ronde de poches et, malgré une période traditionnellement hyper creuse sur les blogs, reçu 30 demandes d'inscription - dont deux qui sont hélas arrivées trop tard. Que les participantes n'oublient pas de m'envoyer le titre de l'ouvrage qu'elles ont choisi de faire découvrir à leur correspondante, et d'accuser réception de celui qui leur est parvenu!

jeudi 17 août 2017

"Art is comic" au MIMA: où sont les femmes?




C'est en avril dernier, après les attaques terroristes à Bruxelles, qu'est née l'idée de cette exposition: une réponse humoristique à la haine. Le concept est merveilleux et bien exécuté, avec des artistes dont le travail met en lumière les travers de la société qui contribuent à alimenter la violence et les tourne habilement en ridicule, tout en conservant un côté généralement esthétique et accessible à tous (chose assez rare dans l'art contemporain pour être soulignée).

mardi 15 août 2017

Trois intentions pour la rentrée




Oui, je sais, on est à peine le 15 août. Mais déjà, on sent un début de reprise d'activité. Les soldes sont terminés et les collections automne-hiver ont fait leur apparition dans les magasins; mes éditrices et mes interlocuteurs pour les deux blogs rentrent peu à peu de vacances; quant à la météo, à Bruxelles, elle a viré à l'automne depuis belle lurette. Surtout, j'ai passé un séjour affreux chez ma mère, au point que j'ai renoncé à en raconter les trois derniers jours ici, et quitté Toulouse dans un état moral assez pitoyable. Du coup, j'ai besoin de me fixer des objectifs pour avancer au lieu de pleurnicher sur des choses qu'il n'est pas en mon pouvoir de changer. Voici donc mes trois intentions principales pour la rentrée.

dimanche 13 août 2017

Ronde de poches de la rentrée




Pour ce mini-swap, je vous propose d'envoyer à quelqu'un un livre que vous avez particulièrement aimé, et recevoir de quelqu'un d'autre un livre que lui-même a particulièrement aimé. Du coup, le choix des ouvrages ne tiendra pas compte des goûts du destinataire. En effet, je me suis aperçue lors des rondes de poches précédentes qu'en indiquant des thèmes spécifiques, une proportion significative de participants recevaient des livres qu'ils avaient déjà lus, et je me suis dit que ce serait plus sympa que chacun sorte de sa zone de confort littéraire et, avec un peu de chance, fasse une vraie découverte.

samedi 12 août 2017

Please welcome: Moody & Cookie!




Durant notre séjour à Oslo, nous avons décidé que nous voulions que les voyages prennent une part de plus en plus grande dans notre vie. Notre objectif principal est désormais de trouver des moyens d'en faire davantage, et de les mettre en valeur le mieux possible. Dans cette optique, nous avons créé un nouveau compte Instagram: @moodyandcookie. Nous avons commencé par y republier des photos de nos vacances norvégiennes qui avaient déjà été vues sur le compte de Chouchou, mais à partir de maintenant, nous ne l'alimenterons qu'avec des images inédites. Afin de toucher un public plus large, tous les textes seront en anglais et mélangeront infos touristiques et point de vue personnel. J'espère vous y retrouver nombreux!

vendredi 11 août 2017

[TOULOUSE] Toulousescape: Le mystère de la dame rouge




Pour cette seconde salle de la semaine, réputée très difficile selon les avis des joueurs passés avant nous, Chouchou et moi avions fait appel à notre copain Kettch que nous n'avions pas réussi à voir depuis longtemps et qui se trouvait justement en vacances à Toulouse en même temps que nous. Il n'avait encore jamais eu l'occasion de tester un escape game; c'était donc une bonne occasion!

Lily Black a été assassinée dans des circonstances étranges - puis, l'un après l'autre, tous les membres de sa famille proche. Chaque fois, une mystérieuse dame habillée tout de rouge a été aperçue sur les lieux. Alors que nous enquêtons sur cette série de crimes, nous sommes enlevés, et c'est donc les yeux bandés, guidés par notre maître de jeu Sandrine, que nous pénétrons dans la salle de jeu...

jeudi 10 août 2017

[TOULOUSE] Adventure Rooms: Le tour du magicien




Si nous avions déjà fait les deux salles actuellement proposées par l'Adventure Rooms de Toulon, nous n'avions en revanche essayé aucun des scénarios (tous différents car développés au niveau local) proposés par l'antenne toulousaine de cette franchise. Sur les quatre disponibles, j'ai choisi "Le tour du magicien" pour son thème original - nous commençons à en avoir un peu marre des décors de bureaux et de laboratoires ainsi que des évasions ou cambriolages en tout genre. 

mercredi 9 août 2017

Une semaine à Toulouse #6




Mardi

8h30. Je suis réveillée depuis un quart d'heure et traîne au lit avec un début de migraine virulent, quand soudain! Le jardinier de ma mère commence à passer la tondeuse devant la fenêtre ouverte de notre chambre. J'ai rarement imaginé autant de façons de trucider quelqu'un en aussi peu de temps. 

Aujourd'hui, donc: 18° et pluie. La robette et les sandales étant exclues, je me décide à me rabattre sur un vieux jean à genou troué que j'avais laissé ici du temps de la maladie de mon père. C'est du 38 et je rentre encore dedans, alléluia! Par contre, je n'avais pas porté de pantalon depuis 3 ans (ou 4?) et je me sens horriblement négligée avec mon T-shirt et mes Converse basses.

mardi 8 août 2017

Une semaine à Toulouse #5




Lundi

"Hé ben, avec vous, y'a jamais de restes!". Seigneur, empêchez-moi de répondre: "Oui, mais je ne petit-déjeune pas et je ne m'enfile pas deux plaques de chocolat plus un paquet de biscuits dans l'après-midi; du coup, une cuisse de poulet et une portion de salade de tomates, ça ne me paraît pas délirant comme lunch". 

Il a l'air de faire moins chaud aujourd'hui; je vais mettre ma robe noire en dentelle anglaise bien épaisse entièrement doublée. 

lundi 7 août 2017

Une semaine à Toulouse #4




Dimanche

Les tomates sont trop grosses; la pâte feuilletée sortie prématurément du frigo refuse de se décoller du papier sulfurisé; on n'a pas de cercle à tarte. Je prédis un énorme ratage. 

...Finalement, ma Tatin de tomates est méga bonne. Pour le recyclage dans la voyance, je crois que c'est mort.

dimanche 6 août 2017

Une semaine à Toulouse #3




Samedi

La moitié du temps, on ne m'écoute pas quand je parle; l'autre moitié, on entend l'inverse de ce que j'ai dit - et en plus, on m'engueule. Je suis à deux doigts de la crise de nerfs. 

Un des bébés de Huan Huan est mort dans la nuit, Darklulu est au plus mal. 

samedi 5 août 2017

Une semaine à Toulouse #2




Vendredi 

Je n'ai toujours pas reçu le virement qui devait arriver sur mon compte fin mai, puis fin juin, puis fin juillet - et bien entendu, pas davantage le virement suivant prévu pour fin juillet. J'essaie de rester calme, mais plus de 5000€ de trou dans ma trésorerie, ça fait mal.

Ma mère hurle dix bonnes minutes sur sa souris sans fil qui ne fonctionne pas, dans le registre: "Heureusement qu'on m'avait dit qu'il n'y avait jamais de problème avec les Mac!" ("on" = moi, qui me trouve dans la pièce voisine), avant de se rendre compte qu'elle a oublié de l'allumer.

vendredi 4 août 2017

Une semaine à Toulouse #1




Jeudi

S'il y a de la clim' dans cet Intercités, on ne peut pas dire qu'elle fasse beaucoup d'effet. Le grand jeu des cinq prochaines heures: bouger le moindre possible et ne pas me toucher moi-même.

Identification d'un nouveau super-pouvoir pourri: systématiquement choisir un mauvais bouquin pour meubler mes longs trajets.

mercredi 2 août 2017

Envies d'août




Voir "Hirune Hime" au cinéma
Manger un bibimbap au Boli Café
Se faire un goûter-lecture au Chapristea
Tester les cocktails du Fat Cat ou de l'Apothicaire
Essayer la salle "Dame rouge" de Toulousescape
Aller dîner au C'chicounou
Boire un verre sur la terrasse du Grand Casino Viage
Aller voir l'expo de street art The crystal ship
Commencer une série de livres photos avec les jolies couvertures Rifle Paper
Lire le nouveau Lola Lafon
Organiser (peut-être) un swap de rentrée
Préparer le voyage en Irlande de début octobre
Mener à bien mon challenge pompes

mardi 1 août 2017

Lectures de Juillet 2017




ROMANS
- La maison au bord de la nuit (Catherine Banner) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- La librairie de la place aux herbes (Eric de Kermel) ♥︎♥︎
- Rotherweird (Andrew Caldecott)
- How to stop time (Matt Haig) ♥︎♥︎
- La mélodie familière de la boutique de Sung (Karin Kalisa) ♥︎♥︎♥︎
- La fourmi rouge (Emilie Chazerand) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Le parfum des fraises sauvages (Angela Thirkell) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Not working (Lisa Owens) ♥︎
- One of us is lying (Karen M. McManus) ♥︎♥︎♥︎♥︎
- Il est temps de suivre un régime et d'apprendre à voler (Michelle Ballanger)
- Today will be different (Maria Semple) ♥︎
- Dernier été à Tokyo (Cécilia Vinesse) ♥︎♥︎♥︎
- Less (Andrew Sean Greer) ♥︎♥︎♥︎♥︎♥︎

BEDE/MANGA
- L'homme de la mer (Jang Deok-Hyun) ♥︎♥︎
- Dernière heure T1 (Yû) ♥︎
- J'aime le nattô (Julie Blanchin Fujita) ♥︎♥︎♥︎♥︎

DIVERS
- Milk and honey (Rupi Kaur) ♥︎♥︎♥︎