vendredi 11 août 2017

[TOULOUSE] Toulousescape: Le mystère de la dame rouge




Pour cette seconde salle de la semaine, réputée très difficile selon les avis des joueurs passés avant nous, Chouchou et moi avions fait appel à notre copain Kettch que nous n'avions pas réussi à voir depuis longtemps et qui se trouvait justement en vacances à Toulouse en même temps que nous. Il n'avait encore jamais eu l'occasion de tester un escape game; c'était donc une bonne occasion!

Lily Black a été assassinée dans des circonstances étranges - puis, l'un après l'autre, tous les membres de sa famille proche. Chaque fois, une mystérieuse dame habillée tout de rouge a été aperçue sur les lieux. Alors que nous enquêtons sur cette série de crimes, nous sommes enlevés, et c'est donc les yeux bandés, guidés par notre maître de jeu Sandrine, que nous pénétrons dans la salle de jeu...

J'avoue: quand Sandrine nous a présenté la salle en insistant bien sur le fait que nous allions devoir ouvrir une série de cadenas de différents types, je me suis retenue de gémir: "ENCORE des cadenas? Nooooooooon pitié!". Je n'étais donc pas forcément enthousiaste quand la partie a démarré et que j'ai arraché mon bandeau. Mais j'ai très vite changé d'avis. D'abord parce que le thème véritable du scénario - apparent dès qu'on ouvre les yeux dans la salle - est du genre classique mais toujours intéressant (par opposition aux classiques dont on a franchement soupé et qu'on aimerait bien ne plus jamais voir). Ensuite parce que les moyens d'obtenir les codes sont hyper variés: certains font appel à la réflexion, d'autres à l'imagination, d'autres encore aux perceptions... Il y en a vraiment pour tous les goûts. 

Le déroulement du jeu est très fluide; même si nous avons mis plus de temps à effectuer certaines tâches, aucun de nous ne s'est jamais tourné les pouces en regardant s'escrimer les autres, et nous n'avons peiné sur aucune énigme assez longtemps pour que notre élan retombe -  un gros point noir dans pas mal de salles que nous avons faites récemment. De plus, si on a envie de se pencher dessus, il y a une vraie histoire à découvrir derrière les mécanismes de jeu; il n'est pas indispensable de l'avoir comprise pour réussir à sortir, mais les amateurs de contexte comme moi apprécieront néanmoins.

Au final, sans avoir commis de grosse erreur ni lambiné en chemin, il nous a quand même manqué 3 ou 4 minutes pour finir le scénario dans les temps. Mais on s'est si bien amusés que ça n'était pas très grave. Clairement, "Le mystère de la dame rouge" mérite sa réputation; c'est une salle à réserver à des joueurs expérimentés, en équipe d'au moins 3 sinon 4 personnes dans l'idéal. Pour les débutants, Toulousescape propose un autre scénario: "L'atelier du musicien". 

8 rue Maurice Caunes
31200 Toulouse

2 commentaires:

Isabelle a dit…

Bonjour Armalite,
Merci pour cet avis. Petite question : est-ce qu'il y a des "fausses pistes" dans cette salle (ie des trucs sur lesquels tu t'acharne et qui ne servent à rien, gros point noir de notre dernière salle en date, à Lyon) ?

ARMALITE a dit…

Non pas vraiment. Y'a des trucs qui sont là juste pour la déco, mais c'est tout.